Golden State mène 3 à 0 face Cleveland

Stephen Curry : « Chaque match est différent, c'est la beauté des finales NBA »

Les Warriors motivés par le trashtalking de Rihanna

Golden State a dominé pour la deuxième fois en quatre jours le champion en titre Cleveland 132 à 113 dimanche lors de la finale NBA. Les Cavaliers, champions en titre, n'ont plus le droit à l'erreur, à commencer par le match N.4 programmé vendredi dans leur salle.

Golden State, toujours invaincu depuis le début des play-offs, a signé sa 14e victoire de suite, nouveau record dans l'histoire de la NBA.

"On veut porter notre bilan à 15-0 mercredi, personne parmi nous n'a jamais parlé de finir [les séries] avec un bilan de 16-0, a expliqué Kerr en conférence de presse à la veille du match no 3 de la finale 2017 à Cleveland".

Pourtant dans la rencontre, Cleveland a montré un beau visage, un visage de champion NBA 2016, mais même avec cette belle prestation, les coéquipiers de LeBron James s'inclinent face aux ogres de Golden State.

Klay Thompson a fait souffrir les Cavaliers en première période avec ses 16 points et les Warriors ont marqué un total de 12 paniers à trois points avant la pause.

"C'est probablement l'équipe qui a la plus grosse puissance de feu que j'ai jamais affrontée dans ma carrière", a constaté LeBron James. "Notre situation est compliquée, on va regarder la vidéo du match et tenter de trouver des solutions pour être encore meilleurs pour le prochain match, c'est la seule chose qui compte", a-t-il insisté.

Golden State, habitué depuis trois saisons à collectionner les records, peut de son côté devenir la première équipe de l'histoire à réussir des play-offs parfaits, avec seize victoires et aucune défaite.

Dernières nouvelles