Philippe réaffirme sa confiance à Ferrand, loi Bayrou le 14 juin

Bernard Accoyer et Benjamin Griveaux

Bernard Accoyer et Benjamin Griveaux

Les Français estiment majoritairement que les faits reprochés à Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, et à Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, sont graves, indique ce sondage de l'institut Harris Interactive pour la radio RMC et le site d'information Atlantico.

L'ancien pilier de la campagne d'Emmanuel Macron semble peu à l'aise avec la notion de conflit d'intérêts, formalisée pour la première fois dans la loi sur la transparence de 2013, qu'il a pourtant votée: celle-ci désigne " toute situation d'interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraître influencer l'exercice indépendant, impartial et objectif d'une fonction ".

Selon le porte-parole du gouvernement français, Christophe Castaner, le Président de la République a appelé ce mardi le gouvernement à la "solidarité " et à la "responsabilité", régissant ainsi à l'affaire du ministre de la Cohésion des territoires. "Je suis stupéfait, profondément choqué par cet amalgame qui crée des écrans de soupçons qui n'ont pas lieu d'être", a-t-il réagi auprès de l'AFP. "M. Ferrand a sûrement des explications à donner, le gouvernement a sûrement un accompagnement à apporter", plaide François Baroin, chef de file LR pour les législatives.

'Est-il indispensable que M. Ferrand reste ministre?' s'est lui interrogé Roger-Gérard Schwartzenberg, chef de file des députés PRG.

Si le parquet de Brest a décidé de ne pas ouvrir d'enquête sur le volet immobilier et que le parquet national financier n'est pas compétent "à ce stade", plusieurs ténors LR ont continué de cibler l'ex-socialiste.

Après avoir fait de la moralisation de la vie publique le premier chantier de son quinquennat, Emmanuel Macron voit cette exigence ternie par les affaires dans lesquelles seraient impliqués les ministres Richard Ferrand et Marielle de Sarnez. Avant de choisir, entre trois propositions, celle d'une société civile immobilière, non encore constituée, appartenant à la compagne du ministre.

Le Premier ministre a confirmé que Richard Ferrand pouvait garder son ministère, estimant qu'il n'avait pas failli à son devoir d'exemplarité. Il est soupçonné d'avoir favorisé la SCI de sa compagne dans la location de bureaux pour les Mutuelles de Bretagne qu'il dirigeait au moment de la transaction, en 2011.

Edouard Philippe a par ailleurs annoncé que le projet de loi de moralisation de la vie politique, initialement prévue pour "avant les législatives" puis reportée, serait présentée en Conseil des ministres le 14 juin. Hasard du calendrier, l'ex-candidat de droite s'est rendu lundi matin chez les juges d'instruction.

Je compte sur la justice à ce qu'elle fasse son travail correctement, et nos journalistes d'investigation nous informe au mieux de ce dossier, sans qu'ils soient gênés par l'entourage du ministre de la Justice, M.François Bayrou. "Dans le même temps ma compagne cherchait des locaux", raconte le ministre.

VIDÉO L'affaire de Sarnez: un ennui pour le pouvoir?

Dernières nouvelles