Nouvelle arrestation à l'issue d'une perquisition — Attentat de Londres

Attentat de Londres: les terroristes identifiés

Londres samedi soir. Le terroriste portait une fausse ceinture d’explosifsPlus

Le deuxième assaillant, Rachid Redouane, âgé de 30 ans, n'était pas connu des services de police.

Après l'attentat de Manchester, le 22 mai dernier, la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, avait expliqué que 3 000 noms se trouvaient sur une liste prioritaire de personnes surveillées par les services de sécurité. Les Italiens selon le Corriere della Sera avaient cependant informé le Royaume-Uni des déplacements de l'Italo-Marocain. "Il a été signalé à Londres comme possible suspect", a déclaré le procureur de Bologne, Giuseppe Amato, sur Radio 24.

La police britannique a confirmé mardi que le troisième auteur de l'attentat de samedi soir à Londres était bien un Italien d'origine marocaine âgé de 22 ans.

Samedi soir, trois hommes ont percuté des piétons à bord d'une camionnette sur le London Bridge, avant d'attaquer les passants au couteau, faisant sept morts et une cinquantaine de blessés. Les trois assaillants ont été abattus.

En hommage aux victimes, des centaines de personnes se sont réunies lundi en fin de journée pour observer une minute de silence - il en sera fait de même mardi à 11h00 (10h00 GMT) dans l'ensemble du Royaume-Uni - pendant une veillée dans les jardins de Potter Field, à proximité immédiate de l'hôtel de ville de Londres. Après cette troisième attaque en moins de trois mois revendiquée par le groupe Etat islamique, le pays s'interroge sur l'efficacité des services de sécurité.

L'an passé, Butt était apparu dans un documentaire de Channel 4 intitulé "Mes voisins les jihadistes", dans lequel on le voyait, en tenue de prière, se recueillir avec un groupe d'hommes devant un drapeau noir évoquant celui du groupe État islamique, qui a revendiqué l'attentat de samedi.

"Pourquoi n'ont-ils pas arrêté +TV jihadi+?" Pour le journal The Telegraph, " il est stupéfiant que des gens qui constituent une telle menace (.) puissent étaler leur idéologie nauséabonde à la télévision sans en subir les conséquences ". Mais Boris Johnson, ex-maire de Londres et ministre des Affaires étrangères, a critiqué les services britanniques.

Si Butt était "connu des services de police et du MI5", il n'y avait pas d'élément permettant de penser qu'une attaque était en préparation, a indiqué la police de Londres. En première ligne, la PM Theresa May dans l'attente du verdict des législatives.

Son parti conservateur reste toutefois en tête, avec 42% des voix contre 38% pour les travaillistes, selon un sondage You Gov réalisé auprès de 1.989 personnes, les 1er et 2 juin.

Les enquêteurs, qui cherchent à déterminer s'ils ont bénéficié de complicités, ont arrêté jusqu'à présent douze personnes (sept femmes et cinq hommes) et effectué des perquisitions à six adresses différentes. Dans cette localité multi-ethnique, les habitants tentaient de comprendre comment des terroristes pouvaient se trouver parmi leurs voisins.

Dernières nouvelles