Garcia, Djokovic, Nadal… Ce qu'il faut retenir de ce mercredi — Roland-Garros

André Agassi pendant le 1er tour de Djokovic contre Granollers

André Agassi pendant le 1er tour de Djokovic contre Granollers.- Bartholomew IPS Shutter SIPA

Face à Cilic, 8e mondial, le Vaudois (no 3) de 32 ans n'a eu aucun mal à imposer son jeu. A l'échelle de Roland-Garros, Thiem n'a, comme son adversaire de vendredi, toujours pas lâché un set dans cette quinzaine, écartant Tomic, Bolelli, Johnson, Zeballos, et même Novak Djokovic en trois manches.

"C'était piégeux aujourd'hui. Il y avait beaucoup de vent, il faisait froid, c'était important de bien bouger pour frapper la balle proprement", a ajouté Thiem qui affrontera donc Nadal pour une place en finale. Débutée il y a deux ans lors de son premier sacre dans un majeur, l'idylle entre le Suisse et le plus grand tournoi de terre battue s'est enrichie d'un chapitre de plus ce vendredi.

"Avec Rafa, ce match n'a rien changé".

Dès Lundi, Novak Djokovic sera N°4 mondial.

Son tournoi de Roland-Garros aura été à l'image du Djokovic de ces derniers mois: sur courant alternatif.

Il avait réalisé une très bonne préparation sur terre battue marquée par deux finales à Barcelone puis à Madrid, perdues face à Nadal. "C'est incroyable de pouvoir rejouer une finale ici", a-t-il dit. Il a couru aux quatre coins du terrain à son habitude et puni l'Autrichien avec son fameux coup droit. Nadal peut continuer à rêver d'une 'Decima' à Paris. Il s'est effondré dans le dernier set. Cette fois, il tentera de priver Nadal d'un dixième titre. Nadal abordera ainsi la finale, dimanche, en n'ayant abandonné que 29 jeux, le deuxième plus faible total en Grand Chelem, dans l'ère Open (*). Ne pouvant espérer que Halep commette autant de fautes que la joueuse française Caroline Garcia, qu'elle a battue hier, Pliskova, grande serveuse, devra prendre des risques dans une affiche attrayante par l'opposition des styles.

Dans des conditions de jeu peu idéales, les deux joueurs ont attaqué ce quart de finale pied au plancher. Le Serbe, qui ne fut qu'une ombre sur le court Suzanne-Lenglen dans le troisième set, a laissé passer sa chance dans la première manche: il a en effet pu négocier deux balles de set consécutives à 5-4 sur le service de l'Autrichien, sans parvenir à conclure. Il a dû attendre le dernier set pour que le finaliste sortant plie enfin.

Dernières nouvelles