Mladenovic, Madrid, météo... ce qu'il faut retenir de ce mardi — Roland-Garros

Kristina Mladenovic opposée à Garbiñe Muguruza à Roland-Garros le 4 juin 2017

Kristina Mladenovic opposée à Garbiñe Muguruza à Roland-Garros le 4 juin 2017

La Nordiste ne veut pas entendre parler de revanche. "C'est assez négatif comme énergie", dit-elle. Il affronte Novak Djokovic en plein doute à partir de 16 heures sur le court Suzanne-Lenglen.

La tenante du titre avait trouvé l'ambiance "un peu dure". Depuis, l'Espagnole a changé de statut avec sa victoire à Roland-Garros l'année dernière. C'est plus plaisant de disputer un quart de finale sous le soleil plutôt que dans le froid. "Elle est repartie en faisant des sauts de kangourou et courait mieux qu'avant", avait accusé Mladenovic, assurant que la Suissesse était "connue sur le circuit pour ça", c'est-à-dire pour demander des interruptions de complaisance.

"Ca m'a rappelé la Fed Cup". "J'ai été beaucoup critiquée par les deux joueuses de l'équipe française. J'ai vraiment été piquée!". Aujourd'hui (mardi), on était dans sa filière, avec des conditions de jeu humides, froides, lentes.

Sur le plan sportif, cela s'annonce indécis.

Après avoir cru que, touchée au dos, elle n'irait pas au bout de son premier match, Mladenovic a démontré d'extraordinaires qualités de courage et d'abnégation pour vaincre la douleur, et son adversaire Jennifer Brady. Sa confiance est au beau fixe, frisant l'euphorie.

La deuxième favorite en l'absence de Serena Williams, sur la touche en raison d'une grossesse, profite d'une portion de tableau plutôt avantageuse depuis le début de la quinzaine française.

Bacsinzky, quart-de-finaliste à Roland-Garros il y a un an, retrouve elle les demi-finales à Paris pour la deuxième fois après 2015. Elle a ensuite récidivé au 3e tour, remontant de nouveau un break de retard au 3e set, pour l'emporter in extremis face à Shelby Rogers. Jelena Ostapenko a elle aussi démontré toute sa force de caractère mardi, retournant qui plus est une situation des plus compromises face à la tête de série n°11 Caroline Wozniacki (4-6 6-2 6-2).

Dernières nouvelles