Wawrinka de retour en finale deux ans après — Roland-Garros

Le Suisse Stan Wawrinka s'est qualifié vendredi pour sa deuxième finale de Roland-Garros en battant le Britannique Andy Murray, N.1 mondial, en cinq sets 6-7 (6/8), 6-3, 5-7, 7-6 (7/3), 6-1 et 4h 34 min de jeu.

Djokovic, 30 ans, n'avait plus perdu un set 6-0 en Grand Chelem depuis 2005, lors de l'US Open.

Tête de série no 3, Wawrinka a atteint à 32 ans la quatrième finale de sa carrière en tournoi majeur.

Dominic Thiem l'avait battu à Rome et restait sur un succès probant contre Novak Djokovic?

Dans le jeu, il n'a tenu la comparaison avec son rival, âgé de 23 ans, que pendant la première manche où il a même eu deux balles de set à 5-4. Il s'est ensuite liquéfié. En balayant le tenant du titre, l'Autrichien intègre le dernier carré du tournoi Parisien.

Thiem a frappé 38 coups gagnants au total, une vingtaine de plus que Djokovic, qui a semblé baisser les bras dans l'ultime manche. Lâché par son revers, Djokovic affiche quant à lui 18 "winners" pour 35 erreurs non provoquées à l'issue de cette partie.

En raison de la météo de la veille, les quarts de finale de Rafael Nadal et Novak Djokovic à Roland-Garros se jouaient ce mercredi midi. Le bilan du gaucher espagnol est de 100 victoires pour 2 défaites dans ces circonstances.

Né le 3 septembre 1993 à Wiener Neustadt, à environ 50 km au sud de Vienne, Thiem découvre la petite balle jaune dès ses premiers pas, avec un papa nommé Wolfgang, professeur de tennis à l'académie de la capitale autrichienne. Il a profité de l'abandon de Pablo Carreño Busta.

A noter que Dominic Thiem est le seul joueur à avoir battu Rafael Nadal cette année sur terre battue, en quart de finale à Rome. Mais il avait auparavant subi la loi de l'Espagnol en finale à Madrid et à Barcelone. À la question "Si vous le pouviez, feriez-vous une pause dès maintenant?", le n°2 mondial - qui reculera à la 3e ou à la 4e place après ce tournoi - a répondu: "On verra. Ce n'est pas évident de prendre ce genre de décision", a-t-il dit.

Roland-Garros S'il y en a bien un ici qui pouvait dès le début prétendre au crime de lèse-majesté, c'est bien Thiem. "Je déciderai de quoi faire à ce moment-là". Et de poursuivre: "Croyez-moi, j'ai réfléchi à beaucoup de choses, surtout ces deux derniers mois".

Dernières nouvelles