Au moins 15 personnes portés disparus après l'effondrement d'un immeuble — Kenya

Opérations de secours après l'effondrement d'un immeuble

Opérations de secours après l'effondrement d'un immeuble

"Nous n'avons pas encore beaucoup d'informations sur le nombre exact de disparus, qui reste à confirmer, mais actuellement, une mère et ses trois enfants sont portés disparus", a ajouté la porte-parole.

Les autorités locales ont alors ordonné l'évacuation de l'immeuble, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies.

Selon Pius Masai, de l'Unité de gestion des catastrophes, 121 personnes saines et sauves ont de la sorte été comptabilisées.

Plus de 100 personnes ont été dénombrées mais certains pourraient encore être pris au piège.

Dorothy Ouko dit par exemple être sans nouvelles de son fils de 15 ans et de son neveu de 22 ans, qui ont tenu selon elle à terminer leur repas avant de quitter l'immeuble. "Elle était chez elle avec ses deux enfants et nous ne savons pas où elle est".

En attendant d'établir le bilan de ce drame, la Croix-Rouge, les pompiers et la police kényane continuent les évacuations et les recherches dans les décombres de l'immeuble effondré. Un camion de pompier se trouve également sur les lieux, au même titre que des soldats.

"Les opérations de secours sont en cours, car il y a plusieurs personnes portées disparues dans cette tragédie", a déclaré à l'AFP un haut responsable policier, sous couvert d'anonymat.

M. Masai a fait savoir que des opérations de secours étaient en cours pour rechercher des personnes piégées sous les décombres de l'immeuble.

L'affaissement de bâtiments est légion au Kenya, pays en pleine expansion immobilière.

" Le gouvernement du comté n'est pas sérieux", s'est emporté Francis Mwangi, un habitant d'un immeuble adjacent". "Tout cela, c'est de la corruption et de l'incompétence ". Le quotidien The Star, citant la ville de Nairobi, assure que la construction de l'immeuble en 2007 n'avait pas été approuvée.

La Croix-Rouge kényane a de son côté indiqué sur Twitter qu'"un immeuble de sept étages s'est effondré à Kware Pipeline Embakasi", un quartier résidentiel très pauvre proche de l'aéroport de Nairobi, au sud-est de la capitale kényane. Le bâtiment s'était affaissé en raison de pluies torrentielles et de la mauvaise qualité de la construction.

Dernières nouvelles