Golden State prend sa revanche sur Cleveland

La superstar de Cleveland LeBron James s'attend à ce que Golden State, vainqueur du titre 2017 lundi, domine encore la NBA pendant plusieurs saisons, tout en cachant difficilement son désaccord avec la stratégie suivie par la franchise californienne qui a recruté Kevin Durant l'été dernier. Ils bouclent ainsi les play-off 2017 avec un bilan impressionnant de seize succès pour une seule défaite.

Un an après son incroyable déroute de la finale 2016, Golden State a donc pris sa revanche sur Cleveland. Elle remporte pour la deuxième fois en trois ans le titre de champion NBA.

Mais les Warriors se sont repris en seconde période où ils ont compté jusqu'à 17 points d'avance. Cleveland s'est relancé au retour des vestiaires sous l'impulsion de LeBron James (41 pts), Kyrie Irving (26 pts) et l'inattendu J.R. Smith (25 pts) pour revenir à quatre points.

"Beaucoup d'équipes vont tenter de trouver à l'intersaison les joueurs pour permettre de rivaliser avec eux (.) Je ne suis pas le manageur général de mon équipe, ni dirigeant, mais je sais qu'ils vont tout faire pour qu'on puisse viser encore le titre saison après saison", a rappelé James, qui a perdu sa cinquième finale en huit participations. La puissance de feu et les remplaçants de Golden State ont fait la différence dans la dernière période.

Mais la richesse de l'effectif de Golden State a raison des Cavaliers qui craquent physiquement en fin de match et ne savent plus où donner de la tête.

"J'ai le meilleur job du monde, avec un telle équipe, avec un tel état d'esprit", s'est félicité Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State, en poste depuis 2014.

Dernières nouvelles