Mondial-2019 féminin : Montpellier retenue parmi les neuf villes hôtes

Le stade de l'Allianz Riviera à Nice

Le stade de l'Allianz Riviera à Nice

Le Havre (Seine-Maritime) fait parti des neuf villes dans l'hexagone retenues par la Fédération française de football (FFF) et la Fifa pour l'accueil du Mondial 2019 de football féminin. C'est la première fois que le pays accueille cette compétition, nettement moins couverte que celle des hommes, mais qui chaque année, attire de plus en plus de spectateurs et téléspectateurs.

Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice, Paris (Parc des Princes), Reims, Rennes et Valenciennes sont les autres villes retenues pour l'occasion.

"Le choix n'a pas été facile, tous les dossiers présentés par les villes candidates étaient de grande qualité, souligne Noël Le Graët sur le site de la FFF". Nous sommes fiers d'organiser cette huitième Coupe du Monde Féminine de la FIFA. "Ce sera une réussite sportive et populaire, j'en suis persuadé".

"La France a un grand savoir-faire en matière d'organisation de compétitions internationales et je suis ravi que notre compétition phare de football féminin en bénéficie", a déclaré le président de la Fifa Gianni Infantino, cité dans le même texte.

L'équipe de France, 3e au classement Fifa, aura l'ambition de remporter son premier titre mondial, après une frustrante élimination en quarts en 2015 au Canada, et une 4e place en 2011.

Dernières nouvelles