Nike va supprimer 1400 emplois — Equipement sportif

Nike va se concentrer sur douze villes situées dans une dizaine de pays  AFP  Archives

Nike va se concentrer sur douze villes situées dans une dizaine de pays AFP Archives

L'équipementier sportif américain Nike a annoncé jeudi la suppression d'environ 2 % de ses effectifs, soit 1.400 emplois, pour s'adapter à la baisse des ventes et réduire ses coûts. Les nouvelles griffes prioritaires seront ZoomX, Air VaporMax et Nike React. Ce virage stratégique intervient à un moment clé pour Nike qui bien qu'il soit encore leader de son secteur, a perdu quelques parts de marché face à Under Armour et Adidas. "Il va le conduire à se concentrer sur douze villes situés dans une dizaine de pays: New York, Londres, Shanghai, Pékin, Los Angeles, Tokyo, Paris, Berlin, Mexico, Barcelone, Séoul et Milan". "Ces villes et pays clés devraient représenter plus de 80% de notre croissance d'ici 2020", estime le groupe.

Dans une volonté de se tenir au plus près de ses clients en proposant des produits plus personnalisés disponibles plus rapidement, Nike lance une grande réorganisation interne.

En termes de reporting, cette "offensive" se concrétisera par le passage de six zones géographiques à quatre: Amérique du nord, Europe-Moyen-Orient-Afrique, Chine et Asie-Pacifique-Amérique latine.

Dernières nouvelles