Au moins 30 morts, colère des survivants — Incendie à Londres

Incendie de Londres: aucune confirmation que des Algériens figurent parmi les victimes

Les recherches de victimes de l'incendie de Londres continuent

La reine, qui a observé une minute de silence en hommage aux victimes, a toutefois souligné combien elle avait été surprise, lors de ses récentes visites à des victimes de l'attentat de Manchester ou de l'incendie de la tour Grenfell à Londres, par l'esprit d'entraide et de solidarité de ses compatriotes. "Ce bilan pourrait encore " changer " et " augmenter ", a ajouté Stuart Cundy, un haut responsable de la police de Londres. La dirigeante fait l'objet de critiques en raison de son apparente insensibilité face à la tragédie.

Les pompiers de Londres poursuivent leurs recherches dans les décombres de la tour à logements ravagée par un incendie qui a fait au moins 30 morts cette semaine.

Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements et, selon les médias britanniques, 70 personnes manqueraient à l'appel.

Le drame se double d'une nouvelle controverse politique visant la première ministre Theresa May, déjà fragilisée au moment d'entamer les négociations sur le Brexit par la perte de sa majorité absolue à la Chambre des communes.

Les manifestants reprochent aussi aux autorités locales de ne pas avoir entendu leurs cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste. Nombre d'entre eux ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur et pas d'alarme incendie.

Le revêtement installé l'an dernier sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie.

"Un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini", lançait le quotidien The Guardian dans un éditorial implacable.

La Première ministre a présidé dans l'après-midi une réunion ministérielle d'urgence pour examiner ce qui a été fait par les autorités et a reçu des victimes de l'incendie dans sa résidence officielle de Downing Street.

Un autre rassemblement a eu lieu dans la soirée au niveau d'Oxford Circus, bloquant la circulation.

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie.

Dernières nouvelles