Le bilan s'élève à au moins 30 morts — Incendie à Londres

Incendie de Londres: aucune confirmation que des Algériens figurent parmi les victimes

Les recherches de victimes de l'incendie de Londres continuent

Au total, 58 personnes disparues sont présumées mortes, a annoncé samedi Stuart Cundy, le chef de la police de la capitale britannique: "Cinquante-huit personnes dont on nous a dit qu'elles étaient dans le tour Grenfell cette nuit-là sont portées disparues et donc je dois tristement présumer qu'elles sont mortes". Hier, vendredi 16 juin, le bilan était de 30 morts. "Mais cette année, il est difficile de ne pas ressentir la très sombre humeur nationale", a-t-elle ajouté, en invitant les Britanniques à puiser dans leurs ressources, dans leur histoire, pour répondre à la "succession de terribles tragédies" des derniers mois: trois attentats sanglants et l'incendie de la tour Grenfell à Londres. Le chiffre pourrait encore augmenter, sachant que sur les 600 personnes qui habitaient dans cet immeuble de 120 appartements, 70 personnes manqueraient à l'appel, d'après les médias britanniques.

Le revêtement installé sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie.

La reine Elizabeth II s'est également rendue sur place vendredi matin, saluant secouristes et résidents.

Jeudi, le maire de Londres Sadiq Khan avait été pris à partie.

Alors que la cause de l'incendie demeurait inconnue, le Times rapportait que l'explosion d'un réfrigérateur dans un appartement du 4e étage pouvait l'avoir déclenché. Le résident aurait alerté les pompiers et prévenu ses voisins, avec qui il serait sorti de l'immeuble. - Première victime nommée - Pour le moment, seule une victime a été nommée. Il s'agit de Mohammed Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui vivait au 14e étage et étudiait l'ingénierie civile à la West London University. Son frère aîné, qui était avec lui, a survécu et est hospitalisé. Le sinistre a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 3 millions de livres ont été récoltées en faveur des victimes.

De son coté, le gouvernement a créé un fonds d'urgence de 6,3 millions $ US. "Les alarmes incendie ne fonctionnaient pas", a-t-il affirmé, se disant "très en colère". À quelques mètres de là, des riverains viennent écrire des messages de condoléances.

Dernières nouvelles