Le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, démissionne — Législatives

Jean-Christophe Cambadélis démissionne

Jean Christophe Cambadélis démissionne

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé dimanche soir sa démission après la déroute de son parti aux élections législatives.

"La défaite de la gauche est incontournable, la défaite du PS est sans appel", a reconnu Jean-Christophe Cambadélis. D'après les premières projections, les socialistes et leurs alliés devrait faire élire entre 40 et 50 députés.

"Il s'agit de repenser les racines du progressisme car ses deux piliers, l'Etat providence et l'extension continue des libertés, sont remises en causes", a estimé Jean-Christophe Cambadélis.

"J'y participerai avec humilité, mais en étant libre de ma parole". Il avait remplacé Harlem Désir, nommé au gouvernement. Je ne le ferais pas en tant que premier secrétaire du parti socialiste (.) Une direction collective va se mettre en place avec les forces vives de la gauche. Il y a cinq ans, le PS avait obtenu la majorité absolue, à la suite de l'élection de François Hollande à la présidentielle.

Retrouvez cet article sur Francetv infoLégislatives 2017: une ligne politique à redéfinir après ce second tour pour la droiteLégislatives 2017: quels objectifs pour le Front national?

La carte des élus.

Dernières nouvelles