Le procès Cosby annulé, le jury n'est pas parvenu à un verdict

Bill Cosby ne témoignera pas pour sa défense

Attente et suspense au procès de l'acteur américain Bill Cosby

A l'annonce de l'annulation de son procès, ce samedi, Bill Cosby n'a manifesté aucune réaction.

Andrea Constand est la seule pour laquelle les faits ne soient pas prescrits pénalement, mais plus de soixante femmes ont également accusé le comédien de 79 ans, icône de la culture populaire américaine, de faits similaires. Il faudrait aussi que le procureur du comté de Montgomery, dans lequel se trouve la résidence de Bill Cosby, s'assure qu'Andrea Constand serait prête à traverser un nouveau procès de plusieurs semaines.

Plusieurs d'entre elles arpentaient, jeudi matin, les couloirs du palais de justice de Norristown, la petite ville de Pennsylvanie où se tient le procès, et commençaient à trouver le temps long. Il a reconnu s'être livré à des attouchements ce jour-là, mais assure que la relation était consensuelle. Une autre femme, Victoria Valentino, ancien modèle pour le magazine "PlayBoy" et qui affirme avoir été violée par Bill Cosby, estimait que ce procès avait, du moins, relancé le débat sur le viol et la notion de consentement.

La procédure pénale américaine prévoit la possibilité qu'un jury ne parvienne pas à se prononcer à l'unanimité ("hung jury" ou "deadlocked jury"), auquel cas le juge ordonne l'annulation du procès.

Il a donné des pilules contenant un puissant sédatif à une de ses victimes.

La Canadienne de 44 ans, aujourd'hui masseuse thérapeute à Toronto, a sans doute payé les incohérences apparues dans ses diverses dépositions, relevées avec insistance par la défense.

Trois chefs d'accusation d'attentat criminel à la pudeur ont été portés contre Bill Cosby. Avant d'être condamné à 19 ans de prison lors du second. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Dernières nouvelles