Les frais d'itinérance en Europe, c'est fini

Téléphonie : la fin tant attendue des frais à l’étranger

Shutterstock

Si les services mobiles sont fournis par l'intermédiaire de système satellite, des services d'itinérance non réglementés (sans plafonnement) vous seront facturés. Les opérateurs proposent déjà des offres avec une limite de données (5 Go, 10 Go, 20 Go, etc.).

Par contre, ce calcul n'est pas forcément respecté: il n'est valable que pour les forfaits avec données illimitées (les forfaits " débit réduit au-delà ") et seulement si l'opérateur n'a pas fait d'autre choix.

Plus piégeux encore, mais heureusement beaucoup plus rare, les abonnés doivent aussi se méfier des voyages en ferry: même entre deux pays européens, voire entre la Corse et le continent, les téléphones se connectent via un réseau propre à la compagnie maritime (voir les mises en garde sur le site de Corsica Ferries ou de Brittany Ferries).

Cette réglementation concerne les 28 pays membres de l'UE, dont (pour le moment) le Royaume-Uni malgré le vote sur le Brexit, et trois autres pays n'en faisant pas partie: Islande, Norvège et Liechtenstein. D'abord, les appels et l'accès à internet ne sont pas illimités. En dehors, les opérateurs peuvent toujours facturer les frais d'itinérance comme ils l'entendent. Votre opérateur vous enverra un message jeudi 15 juin pour vous prévenir de la fin des frais d'itinérance. Une trentaine de pays de l'Espace économique européen ont signé un accord commun avec le Parlement européen. Même s'il est vrai que les particuliers pourront désormais naviguer sur Internet depuis l'étranger sans être surtaxés, ils sont tout de même limités par un plafond qui dépend de leur forfait. Les appels et les SMS/MMS depuis la zone Europe vers la zone Europe et la France métropolitaine sont décomptés des forfaits comme en France métropolitaine.

Free a décidé plusieurs améliorations. Pour répondre à vos usages depuis l'Union Européenne et les DOM, les appels, SMS et MMS sont illimités et vous disposez de 100Mo de data en 3G+. Les données échangées en Europe sont également décomptées de l'enveloppe en France métropolitaine. Les tarifs de gros, ce que les opérateurs paient aux firmes d'autres pays pour que leurs abonnés puissent y utiliser le réseau, ont progressivement chuté ces dix dernières années.

Enfin, la Poste Mobile n'a indiqué aucune modification avant le 18 juin.

Il est nécessaire de résider dans un pays de l'Union européenne ou d'y avoir des liens stables comme un contrat de travail.

Même pour les cartes prépayées?

Pour l'internet mobile, la situation tarifaire est très variable selon l'opérateur et le type de forfait.

Lorsque vous franchissez une frontière, y compris au sein de l'Union européenne, vous continuez normalement à recevoir un SMS vous informant que vous êtes en itinérance et précisant les éventuelles conditions qui s'appliquent.

Autre crainte évoquée, une hausse des tarifs dans certains pays, en particulier touristiques, afin de compenser la perte de revenus que représentait l'itinérance. Par exemple un appel Italie vers Belgique est inclus dans son forfait pour un client Orange / Sosh alors qu'un appel France vers Belgique peut être facturé en sus de son forfait!

Ex: si vous avez un forfait français et que vous appelez vers le Luxembourg, cela reste du hors forfait, sauf si votre abonnement inclut les appels internationaux (appel vers l'étranger).

Et si je prends un forfait moins cher chez un opérateur étranger? Pour les données limitées, le montant maximal est le même que dans le pays d'origine.

Dernières nouvelles