"Mon client nie toute insulte et toute violence physique" — Agression de NKM

CHRISTOPHE ARCHAMBAULT  AFP

CHRISTOPHE ARCHAMBAULT AFP

Deux jours après l'agression de Nathalie Kosciusko-Morizet, Vincent Debraize s'est présenté à la police parisienne pour répondre à une convocation, selon RTL. Il s'agirait, selon les informations de FranceSoir, de Vincent Debraize, maire sans étiquette d'une commune de l'Eure. Sonnée par un coup porté par son agresseur, NKM était restée inanimée sur le sol pendant de longues minutes avant d'être prise en charge par les secours qui l'ont transféré à l'hôpial Cochin où elle était restée une journée en observation. Franceinfo vous résume ce que l'on sait de lui. Le maire ne vient à Champignolles que le week-end pour tenir les permanences de la commune.

C'était en 2014. Cette année-là, un cambriolage avait mal tourné à Champignolles.

Quelques semaines après sa réélection, il avait lancé une pétition pour dénoncer "l'insécurité intolérable" rencontrée dans son canton. Son auteur invitait alors le ministre de l'Intérieur, " qui ne cesse de parler de sécurité à tout-va, à se rendre dans la France profonde ".

Par l'intermédiaire de son avocat, ce dernier a donc fait savoir qu'il était disponible. Il fait partie des 33 maires à avoir parrainé la candidature à la présidentielle d'Henri Guaino, l'ex-"plume" de Nicolas Sarkozy qui affrontait NKM aux législatives dans cette 2e circonscription de la capitale.

Nathalie Kosciusko-Morizet, 44 ans, en ballottage défavorable face au candidat de la République en marche Gilles Le Gendre, distribuait des tracts jeudi sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement. Au premier tour, NKM avait essuyé un camouflet en ne réunissant que 18,5 % des suffrages.

Henri Guaino réfute toute responsabilité " directe ou indirecte " dans l'agression de la députée de l'Essonne. "Je l'ai simplement croisé [Vincent Debraize, NDLR] pendant la campagne des législatives", ajoute-t-il. Quant à Vincent Debraize, il avait pris la fuite vers la bouche de métro la plus proche. "Ca m'a surpris parce qu'au village on a jamais eu de problèmes".

Dernières nouvelles