Toyota s'offre la pole position aux 24 heures du Mans

24 Heures du Mans grand prix d'endurance

24 Heures du Mans grand prix d'endurance

La Porsche N.1, en tête des 24 Heures du Mans dimanche depuis une dizaine d'heures, s'est arrêtée en piste victime d'un problème moteur et semblait en passe d'abandonner à 11h30 (09h30 GMT), soit à 03h30 de la fin de la course.

Au moment du départ, donné samedi à 15H00 locales par le patron de la Formule 1, l'Américain Chase Carey, la température ressentie sur la piste devrait avoisiner les 35 degrés. L'écurie japonaise prendra-t-elle sa revanche?

La Toyota N.7 était alors en tête devant la Porsche N.1 avec Jani au volant, qui subissait un tête à queue à l'entrée des stands le reléguant à deux minutes de la tête.

La Porsche N°2 a eu un problème de transmission aux 24 Heures du Mans, alors qu'elle était quatrième.

Car c'est la plus célèbre course d'endurance du monde, la plus belle victoire à décrocher pour un constructeur et c'est bien pour cela que Toyota a chaque année remis l'ouvrage sur le métier depuis plus de trente ans et 18 participations infructueuses... "C'est bien d'avoir la pole position " s'empare de signaler Kobayashi, en nuançant son propos: " mais maintenant, le plus dur reste à faire ".

Le pilote du Team Toyota Gazoo Racing, Kamui Kobayashi, a signé une pole position record à l'occasion des qualifications de la 85ème édition des 24 Heures du Mans qui se disputeront ce week-end sur le tracé sarthois.

Le pedigree des pilotes engagés par Toyota ne manquera pas non plus d'être discuté.

Mais si les organisateurs font appliquer à la lettre le règlement en cas de canicule, ses pilotes devraient davantage se relayer et ces arrêts supplémentaires aux stands leur feraient perdre un temps précieux.

En LM GTE Pro, l'ajustement de la BOP (Balance of Performance) semble avoir porté ses fruits puisque les six premières autos se tiennent en moins d'une seconde. Fait rare, on ne retrouvait aucune voiture catégorie LMP1, les plus rapides, sur le podium virtuel.

En effet, on attendait un duel serré avec Toyota, désireux de prendre sa revanche après son échec de 2016.

Dernières nouvelles