A annoncé le lancement du 737 MAX 10 — Boeing

Macron au Bourget pour mettre en valeur l'aéronautique européenne

Boeing lance un nouveau 737 pour concurrencer Airbus

Le plus grand salon aéronautique du monde attend sous une météo radieuse plus de 350.000 visiteurs jusqu'à dimanche, dont 150.000 professionnels, et 2.370 exposants.

Après les journées professionnelles prévues d'ici jeudi, le grand public pourra, à partir de vendredi, admirer le ballet aérien ainsi que les appareils exposés au sol, avec au rang des nouveautés, l'A321neo et l'A350-1000 d'Airbus, le Boeing 787-10 "Dreamliner" et le 737 Max 9 ou encore l'Antonov 132 D.

Enfin, CDB Aviation Lease Finance, une filiale du loueur CDB Leaasing, a passé commande pour équiper 2 Boeing 737 MAX 8 et 4 Boeing 737 MAX 10 avec des moteurs LEAP - 1B dont la livraison interviendra en 2021.

Côté militaire, le clou du spectacle sera la première en France du F-35A, l'avion de combat de dernière génération de l'US Air Force, l'armée de l'air américaine, développé par Lockheed Martin, qui effectuera des démonstrations en vol.

Il y a deux ans, le Salon international de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) - qui se tient tous les deux ans en alternance avec le salon de Farnborough en Grande-Bretagne - avait enregistré près de 130 milliards de dollars de commandes, principalement de l'européen Airbus et l'américain Boeing.

Côté commandes d'avions, cette édition ne devrait pas connaître le faste des années précédentes. 2017 sera "très ralentie pour les commandes d'Airbus comme pour l'ensemble de l'industrie", a prévenu le directeur commercial d'Airbus, John Leahy, l'homme aux 15.000 appareils vendus.

Cet appareil doit répondre à la concurrence âpre de l'A321neo d'Airbus.

Grâce aux trois versions de la famille A320neo qui cumulent plus de 5000 commandes, l'Européen revendique 60% de parts de marché sur le segment des moyen-courriers remotorisés, loin devant les 3700 commandes du 737 MAX reçues avant le Bourget par Boeing.

"Les carnets de commandes sont historiquement hauts", poursuit-il et représentent huit à dix années d'activité.

Il a ensuite annoncé la conversion d'une précédente commande de vingt 737 MAX pour autant de MAX 10 par GE Capital Aviation (Gecas) la société de location d'avion du conglomérat General Electric, sans préciser le montant.

Airbus, qui a publié récemment des prévisions de marché sur 20 ans en hausse, prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici à 2036, à 35.000 nouveaux appareils pour une valeur de 5.300 milliards de dollars. Cette nouvelle commande porte à près de 600 le nombre d'avions commandés par le loueur dont 220 de la famille des A320neo, la version remotorisée (plus économe en carburant) du moyen-courrier vedette du constructeur.

"Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer officiellement le tout dernier membre de la famille 737, le MAX 10", a déclaré devant la presse Kevin McAllister, le patron de la branche aviation civile de Boeing.

Fort du succès des produits israéliens et du renforcement du statut de l'État hébreu sur la scène internationale ces dernières années dans le domaine militaire, Israël a décidé d'agrandir la surface de son pavillon dans l'enceinte de l'aéroport du Bourget, afin d'améliorer l'accueil du public et la visibilité de ses créations.

L'entreprise américaine a d'ores et déjà signé une commande ferme par la société de location d'avions AerCap pour trente 787-9 "Dreamliner", pour un montant catalogue de 8,1 milliards de dollars.

Dernières nouvelles