Abandon confirmé pour la Porsche #1

Mais le lendemain, à 15 h, c'est bien cette 919 Hybrid, emmenée par les Néo-Zélandais Earl Bamber et Brendon Hartley associés à l'Allemand Timo Bernhard, qui a franchi la ligne d'arrivée en première place.

24-Heures du Mans-2017- L'ALPINE-A-470- La N°35 en embuscade-Photo-Thierry-COULIBALY. Une voiture qui aura connu des ennuis finalement assez proches de ceux de la Porsche numéro 2, au niveau du train avant, mais qui aura pour sa part passé près de deux heures au stand. Mais les malheurs des autres bolides de la catégorie LMP1 allaient la remettre dans le coup, de manière incroyable.

L'abandon de la Porsche N.1 après ceux dans la nuit de deux Toyota, ne laisse que deux LMP1 en piste, ce qui signifie qu'au moins une LMP2 montera sur le podium à 15 heures.

Elle avait perdu tout espoir de victoire en fin de soirée samedi, avec un très long arrêt pour un changement de moteur et de batterie.

La n°7 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) et la n°9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) ont toutes les deux abandonné en une demi-heure pendant la nuit.

La troisième place est revenue à la Vaillante Rebellion-Gibson no 13, décorée aux couleurs du héros de BD Michel Vaillant. Ce n'est d'ailleurs qu'à une heure et sept minutes de l'arrivée que la N.2 pilotée par l'Allemand Timo Bernhard a dépassé l'Oreca-Gibson N.38 de l'écurie Jackie Chan DC Racing, pilotée par le Français Thomas Laurent, 19 ans, le plus jeune participant de cette édition'2017. Le Genevois Mathias Beche était l'un des trois pilotes avec le Brésilien Nelson Piquet Jr et le Suédois David Heinemer, de sorte qu'un Suisse est monté sur le podium final.

L'incertitude est vraiment totale sur le mythique circuit écrasé par une chaleur qui éprouve durement les machines et les pilotes.

Dernières nouvelles