Etrange: l'armée russe annonce avoir tué... Abdelhamid Abaaoud en Syrie!

Etrange: l'armée russe annonce avoir tué... Abdelhamid Abaaoud en Syrie!

Syrie: l'armée russe annonce avoir tué 2 chefs militaires de l'EI

L'armée syrienne a accusé la coalition internationale dirigée par Washington d'avoir abattu un de ses avions dimanche dans la province de Raqa (nord), où les troupes gouvernementales sur le terrain se rapprochaient considérablement des forces soutenues par les Etats-Unis.

Le communiqué précise que "l'avion a été abattu et le pilote porté disparu".

Il y a encerclé quasiment les rebelles soutenus par Washington et basés au poste-frontière d'Al-Tanaf, suscitant la crainte des Etats-Unis qui ont déployé des batteries de lance-roquettes multiples.

Mais l'objectif du régime n'est pas Raqa, que tentent de capturer des forces rivales, les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les Etats-Unis.

"Le régime (.) ne veut pas que les forces soutenues par les Américains avancent plus au sud de Raqa", a-t-il ajouté, faisant état d'affrontements tard en soirée entre l'armée et les FDS dans deux villages, à une quarantaine de km au sud de la ville de Raqa.

Il a chassé l'EI de plusieurs zones dans la Badiya et est arrivé le 9 juin pour la première fois depuis 2015 à la frontière irakienne.

Selon l'agence de presse iranienne Tasnim, qui rapporte les déclarations d'un Gardien de la révolution, l'armée iranienne a procédé à un tir de missiles balistiques de moyenne portée le 18 juin.

IRIB TV  AFP
L'armée russe annonce avoir tué 2 chefs militaires de l'EI en Syrie

Les médias iraniens ont fait état de six missiles.

Ces tirs de missiles sont intervenus en " représailles " aux attentats perpétrés le 7 juin contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, qui ont fait dix-sept morts et ont été revendiqués par Daesh, ont annoncé les Gardiens dans un communiqué publié sur leur site sepahnews.

Dans leur communiqué, les Gardiens de la révolution ont lancé dimanche une mise en garde aux "terroristes et leurs protecteurs dans la région et hors de la région".

Les missiles visaient des bases de groupes armés que Téhéran juge responsables du double attentat.

"En cas de répétition de ces attaques sataniques contre le peuple iranien, ils devront s'attendre à la colère révolutionnaire et les flammes de la vengeance", préviennent-ils.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles