Législatives: démission du gouvernement "dans la journée"

Édouard Philippe : la majorité « prête à accueillir toutes les bonnes volontés »

Législatives: démission du gouvernement "dans la journée"

Il a ajouté qu'à son avis, il ne s'agira pas d'un remaniement "d'ampleur".

Le Premier ministre français Édouard Philippe devrait remettre lundi la démission de son gouvernement avant un "remaniement technique", a indiqué le porte-parole du gouvernement au lendemain de législatives ayant donné une majorité écrasante au nouveau président. Sans annoncer plus de détail sur l'heure de l'annonce, Christophe Castaner, élu député dimanche, a affirmé que l'annonce se fera dans la journée.

Puisque La République en marche jouira d'une majorité absolue au sein de l'Assemblée législative de 577 sièges, a dit M. Castaner, le remaniement sera "technique" et de faible envergure.

Le résultat des élections a dû rassurer l'exécutif: les six ministres qui briguaient un mandat de député dans une circonscription dimanche 11 juin ont tous été élus ou réélus, condition sine qua non pour conserver leur poste au gouvernement.

"Ce soir il y a une majorité forte pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe, il y a la volonté des Français que les choses changent mais en même temps il y a une vigilance, et pour nous une exigence: celle de la responsabilité de faire changer les choses". Ce sont donc des modifications a minima qui devraient s'opérer, notamment pour étoffer des ministères comme Bercy ou la Cohésion des territoires.

Pour Édouard Philippe, la majorité "est rassemblée derrière le gouvernement pour mettre en œuvre " le programme d'Emmanuel Macron. Trois ministres et trois secrétaires d'Etat concouraient en effet pour ce scrutin et s'étaient engagés à démissionner en cas de défaite (ce qui n'était pas obligatoire).

S'il est reconduit dans ses fonctions, Edouard Philippe pourrait également aller piocher des ministres chez Les Républicains.

La nouvelle équipe ministérielle se réunira le 30 juin dans l'Est, à l'occasion d'un séminaire "délocalisé" où Edouard Philippe devrait y rappeler les "axes de travail du gouvernement", précise le JDD. Ils ont tous gagné, parfois largement comme Bruno Le Maire (Economie), parfois d'extrême justesse comme Annick Girardin (Outre-mer).

Dernières nouvelles