L'éternelle rivalité entre Airbus et Boeing — Salon du Bourget

Aéronautique: une quinzaine d'entreprises des Pyrénées-Atlantiques au salon du Bourget

Les entreprises de Safran seront présentes dans l'espace commun du groupe Archives E.N

Le président français Emmanuel Macron a inauguré lundi le 52e Salon du Bourget, près de Paris, où il s'est rendu à bord d'un avion du consortium Airbus, un geste destiné à mettre en valeur l'industrie aéronautique européenne, sur fond de rivalité entre l'européen et l'américain Boeing.

"Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer officiellement le tout dernier membre de la famille 737, le MAX 10", a déclaré devant la presse Kevin McAllister, le patron de la branche aviation civile de Boeing. Il sera donc plus simple d'évaluer précisément le nombre de signatures de ventes pour l'un et l'autre d'ici la fin de la semaine.

Le plus grand salon aéronautique du monde, qui ouvrira ses portes au public vendredi, attend plus de 350.000 visiteurs jusqu'à dimanche, dont 150.000 professionnels, et 2.370 exposants.

Boeing a annoncé un protocole d'accord pour 50 737 MAX 10 de la part de la compagnie indonésienne Lion Air, pour un montant de 6,24 milliards de dollars. - Les protocoles d'accord: - Protocole d'accord signé avec CDB Aviation Lease Finance pour 42 moyen-courriers 737 MAX 8, une version plus petite du mono-couloir, et dix MAX 10, ainsi que huit long-courriers 787-9 "Dreamliner" pour un montant de 7,4 milliards de dollars au prix catalogue.

L'avionneur a déjà enregistré 240 commandes de 10 clients qui seront détaillées pendant le salon du Bourget.

Le géant européen estime qu'il faudra produire 35.000 nouveaux appareils d'ici 2036, pour une valeur de 5.300 milliards de dollars. Il s'agit d'un protocole d'accord pour dix MAX 10 pour un montant de 1,25 milliard de dollars, qui doit encore être finalisé dans les prochains mois.

Le géant de Seattle a divulgué dans la foulée la première commande pour dix appareils 737 MAX 10 pour un montant de 1,25 milliard de dollars, provenant du loueur d'avions BOC Aviation.

Le MAX 10 a également été sélectionné par le voyagiste TUI pour 18 exemplaires dans le cadre d'une précédente commande. Depuis son lancement il y a trois ans, la version allongée du blockbuster de l'Européen s'est imposé comme le leader incontesté sur le segment des mono-couloirs de plus de 200 sièges.

A l'ouverture du Salon, Boeing a présenté le nouveau 737 MAX 10 - une version allongée de son moyen-courrier best-seller - en réponse à la concurrence âpre de l'A321neo d'Airbus, grâce auquel l'avionneur européen s'est d'ailleurs taillé une part de 60 % du marché des moyen-courriers remotorisés.

Airbus, qui n'entend pas se laisser rattrapper, n'est pas resté l'arme au pied. Il a annoncé lundi une commande ferme pour 100 A320neo par GE Capital d'une valeur de plus de 10 milliards de dollars au prix catalogue.

Le petit frère du MAX 10, le 737 MAX 9, devait effectuer dans l'après-midi lundi au Bourget des démonstrations en vol pour sa première dans un salon aéronautique, après un premier vol en avril.

Dernières nouvelles