La Porsche N.1, en tête, abandonne, une LMP2 nouveau leader

TOYOTA GAZOO Racing en pole position des 24H du Mans 2017

La Porsche N.1, en tête, abandonne, une LMP2 nouveau leader

A 21 h 30, Nakajima, sur la Toyota N.8, a placé un dépassement audacieux sur la Porsche N.1 de Lotterer, pour s'emparer de la deuxième position.

On découvre ainsi le Porsche Macan de Timo Bernhard aux couleurs du Porsche LMP Team qui aligne la 919 Hybrid. Sa voiture, alors conduite par son coéquipier Khaled Al Qubaisi, a en effet été violemment percutée par la Ligier LMP2 GDrive Racing de Roman Rusinov.

Vous pensiez que tous les pilotes qui participent aux 24 Heures du Mans cette année roulent en sportive tous les jours?

La 85e édition des 24 Heures du Mans a été complètement relancée par l'abandon du leader, la Porsche N.1 (LMP1), ce qui permet à midi à une LMP2 d'être en tête à trois heures de l'arrivée. Elle n'était qu'à 2 tours seulement d'une LMP2, la N°38. La 911 RSR est ressortie à la 3e place de la catégorie avec Patrick Pilet désormais au volant qui pointe derrière l'Aston Martin n°97 de Darren Turner. L'ORECA-Gibson Vaillante Rebellion N°31 (Prost/Canal/Senna), qui se battait pour la tête, est aux stands depuis plus d'une heure en raison de problèmes à l'arrière, visiblement sur la transmission. Allen-Matelli-Bradley (AUS-FRA-GBR/Oreca-Gibson) à neuf tours. 22.

C'est en GTE Pro que le bagarre reste animée.

Derrière, à charge maintenant pour Brendon Hartley dans la Porsche N.2 de mener la charge pour reprendre les 12 tours de retard afin de tenter de remettre une LMP1 en tête.

Dernières nouvelles