Pamela Anderson interpelle Emmanuel Macron et étrille Theresa May — Wikileaks

Pamela Anderson le 16 juin 2017 à Monaco

Pamela Anderson le 16 juin 2017 à Monaco

Pamela Anderson qui qualifie Julian Assange de "sexy" grâce à "sa bravoure et son courage".

Dans une tribune postée sur son site Internet, PamelaAndersonFoundation.org, la starlettte a donc décidé de tenter le tout pour le tout à travers un long message. Elle y interpelle Emmanuel Macron. L'ex-star de la série Alerte à Malibu, les a invités à venir manger dans son nouveau restaurant vegan qui ouvrira le mois prochain.

"Je lance un appel à Emmanuel Macron et à sa femme Brigitte Trogneux (sic)".

Pamela Anderson demande que la France accorde le droit d'asile à Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres. En tant que résidente en France, ma maison d'adoption, je voudrais vous rencontrer et discuter de la situation de Julian. "Rejoignez-moi pour l'inauguration. Nous nous assiérons autour d'un bon repas et verrons ce qu'il est possible de faire pour Julian".

L'invitation est plus que sérieuse puisque l'actrice de 49 ans, qui vit entre la France, les États-Unis et l'Équateur, fixe une date et un lieu.

Dans sa tribune, Pamela Anderson assaisonne également la Première ministre britannique, Theresa May, "qui l'a maintenu emprisonné dans l'ambassade, et lui refuse de partir". "Theresa May qui refuse de serrer la main aux victimes de l'incendie de Grenfell". Longtemps recherché par la justice suédoise pour une affaire de viol présumé, le fondateur de Wikileaks a toujours assuré que ce motif était un prétexte en vue d'une future extradition vers les Etats-Unis, où il pourrait être jugé pour la publication de documents militaires et diplomatiques confidentiels. "Qui n'a que faire de la justice ou de la paix", ajoute-t-elle. Une décision qui ne lui permet pas de quitter l'ambassade puisque la police de Londres l'arrêterait immédiatement pour avoir "enfreint les conditions de sa liberté conditionnelle au Royaume-Uni".

Dernières nouvelles