Rugby - test-match : bis repetita en Afrique du Sud

Rugby: le XV de France lourdement battu une 2e fois par l'Afrique du Sud

Rugby: le XV de France sombre de nouveau en Afrique du Sud

Ce qu'il faut retenir du deuxième test-match du XV de France face à l'Afrique du Sud à Durban ce samedi (37-15).

Dans un entretien au journal L'Equipe paru jeudi, Laporte a indiqué se rendre samedi à Durban pour dire aux joueurs qu'ils devaient être "performant individuellement" lors du deuxième test face aux Springboks après leur piètre performance en ouverture à Pretoria. Le bilan en la matière est excessivement médiocre et atteste du retard qu'a pris le XV de France sur ses principaux rivaux sur la scène internationale. "Une classe d'écart entre les deux sélections?"

Forcément interrogés sur la sortie du patron de la FFR à leur encontre, les joueurs, eux, ont d'abord invoqué le secret professionnel pour éluder la question. "S'ils veulent dire ce qu'ils ont dit, qu'ils le fassent, il n'y a pas de souci, mais personnellement je garderai ça secret pour protéger le groupe!"

Guilhem Guirado, capitaine du XV de France, n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes concernant l'intervention du président de la Fédération Bernard Laporte, qui aurait créé un énorme froid avec le sélectionneur Guy Novès. Les Springboks ont ensuite très sérieusement défendus en ébut de seconde période avant de conclure le match par plusieurs essais. Que l'on ne pouvait pas se permettre ça. Quand tu portes le maillot de l'équipe de France, tu n'as pas le droit de faillir. J'ai envie de le contredire.

"Cela reste en interne, il n'y a pas eu de révolution, juste une forme de responsabilisation des joueurs, comme le fait Guy (Novès, le sélectionneur) au quotidien" a dit Guirado en conférence de presse. "A nous maintenant, les joueurs, d'avoir de la gueule!"

Le score est quasi identique au premier test de Pretoria - 37-14 même si la FranceBernard Laporte avait effectué huit changements, a proposé une opposition plus consistante.

Dernières nouvelles