Syrie: nouvelle avancée de l'armée du régime dans la province de Raqa

L'armée syrienne a accusé la coalition internationale dirigée par Washington d'avoir abattu un de ses avions dimanche dans la province de Raqa, où les troupes gouvernementales sur le terrain se rapprochaient considérablement des forces soutenu

Syrie : nouvelle avancée de l'armée du régime dans la province de Raqa

"Le régime veut à travers la province de Raqa parvenir à la province pétrolière de Deir Ezzor", plus à l'est, a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Un avion de chasse américain a abattu dimanche un appareil de l'armée syrienne qui avait, selon Washington, bombardé les forces soutenues par les Etats-Unis luttant contre le groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie.

Pour autant, la coalition a assuré ne pas "chercher à attaquer le régime syrien, les forces russes ou les forces pro-régime qui collaborent avec eux, mais elle n'hésitera pas à défendre la coalition ou ses partenaires face à une quelconque menace".

"L'aviation de la coalition internationale a visé cet après-midi un de nos avions de combat dans la région de Resafa, dans le sud de la province de Raqa, alors qu'il menait une mission contre le groupe armé État islamique (EI) ", a indiqué l'armée dans un communiqué publié en soirée.

Washington a confirmé avoir abattu un avion syrien, affirmant que ce dernier avait tiré sur des combattants soutenus par les Etats-Unis, au sud-ouest de Raqa.

"Le commandement général de l'armée met en garde contre les graves conséquences de cette agression flagrante sur les efforts visant à lutter contre le terrorisme", a-t-elle ajouté.

Toujours d'après la coalition, deux heures auparavant les forces du régime de Bachar al-Assad avaient attaqué des combattants des FDS dans la ville de Jaaydine, au sud de Tabqa, et "blessé un certain nombre de combattants des FDS et provoqué la fuite des FDS hors de la ville". Avec cette nouvelle progression, "les troupes du régime n'ont jamais été aussi proches des FDS dans les environs de la ville de Raqa", a ajouté Rami Abdel Rahmane.

BEYROUTH | Des combats ont éclaté dimanche pour la première fois en Syrie entre les troupes du régime et l'alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis dans la province de Raqa (nord) où les deux forces rivales se sont rapprochées géographiquement, rapporte une ONG.

Les FDS sont entrées le 6 juin à Raqa, se sont depuis emparées d'une poignée de quartiers et s'apprêtent à y lancer la bataille cruciale du centre-ville. Il a chassé l'EI de plusieurs zones dans la Badiya (désert) et est arrivé le 9 juin pour la première fois depuis 2015 à la frontière irakienne.

La guerre en Syrie, qui a fait 320 000 morts en six ans, s'est transformée en un conflit très complexe avec la montée des djihadistes et l'implication de puissances régionales et internationales.

Inquiets, les Etats-Unis ont déployé dans la foulée des batteries de lance-roquettes multiples.

Dernières nouvelles