Airbus et Boeing annoncent plusieurs commandes à l'ouverture du Salon du Bourget

L'avion a la capacité de transporter jusqu'à 230 passagers. Ainsi que les ministres françaises Sylvie Goulard (Armées) et Elisabeth Borne (Transports).

La grand-messe du Bourget sera formellement inaugurée par le président Emmanuel Macron, qui devrait rencontrer l'astronaute Thomas Pesquet tout juste revenu de la Station spatiale internationale.

Le chef de l'Etat visitera un salon placé sous très haute sécurité en raison de la menace terroriste, avec notamment un dispositif aérien composé d'avions de chasse, d'hélicoptères, de missiles sol-air ainsi que des dizaines de " guetteurs ".

Il y a deux ans, le Salon international de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) - qui se tient tous les deux ans en alternance avec le salon de Farnborough en Grande-Bretagne - avait enregistré près de 130 milliards de dollars de commandes, principalement de l'européen Airbus et l'américain Boeing.

Le plus grand salon aéronautique du monde attend sous une météo radieuse plus de 350'000 visiteurs jusqu'à dimanche, dont 150'000 professionnels, et 2370 exposants.

Le 737 MAX 10 veut mettre fin à l'hégémonie de l'A321neo sur ce segment où il était seul, bien que Boeing ait clamé la supériorité du 737 MAX 9 dans les années qui viennent de s'écouler.

Côté militaire, le clou sera la première en France du F-35A, l'avion de combat de dernière génération de l'armée de l'air américaine, développé par Lockheed Martin et rival du Rafale de Dassault. Dans un premier temps Airbus, en pleine compétition avec Boeing, a annoncé la commande de 100 A320 par le loueur General Electric Commercial Aviation Services, une filiale de General Electric.

Auparavant, il avait dévoilé un autre protocole d'accord avec le loueur d'avions BOC Aviation pour dix 737 MAX 10 pour un montant de 1,25 milliard de dollars.

L'industrie reste portée par la croissance du trafic aérien dans le monde.

Enfin, il a indiqué que le MAX 10 avait été sélectionné par le voyagiste TUI pour 18 exemplaires dans le cadre d'une précédente commande.

Airbus, qui a publié récemment des prévisions de marché sur 20 ans en hausse, prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici à 2036, à 35.000 nouveaux appareils pour une valeur de 5.300 milliards de dollars.

Cet appareil doit répondre à la concurrence âpre de l'A321neo d'Airbus, grâce auquel l'avionneur européen s'est taillé une part de 60% du marché sur le segment des moyen-courriers re-motorisés. BOEING Les commandes fermes: - Le contrat le plus important a été signé avec la société de location d'avions AerCap qui a passé une commande ferme pour trente 787-9, la version intermédiaire du long-courrier "Dreamliner", pour un montant catalogue de 8,1 milliards de dollars.

Dernières nouvelles