Argentine : Maradona démonte Sampaoli et insulte Dani Alves

Diego Maradona lors d'une conférence de presse le 14 mai 2017 à Fujairah aux Emirats Arabes Unis-AFP  Archives  STRINGER

Diego Maradona tacle violemment Dani Alves

Performant avec la Juventus Turin, Daniel Alves (34 ans, 19 matchs et 2 buts en Serie A cette saison) n'en a pas fait suffisamment pour impressionner Maradona. Les vrais latéraux étaient Cafu, Maicon, lui sur 28 centres il en met quatre décents, le pauvre. Il parle parce qu'il joue dans une zone du terrain où on ne joue pas au foot.

Mais la colère de Maradona ne s'est pas seulement concentrée sur le défenseur brésilien.

"Dans la foulée, l'Argentin a aussi taclé sévèrement le nouveau sélectionneur de l'Argentine, Jorge Sampaoli, coupable de ne pas avoir tenu sa promesse". Il m'a appelé quand j'étais en Croatie. Il m'a dit qu'il voulait me connaiître et parler de football.

Mais quand il a été nommé à la tête de la sélection, plus rien.

Et parmi ses techniciens, un certain Juan Sebastian Veron, secrétaire général des sélections nationales, qui en a pris aussi une bonne au passage.

Avant d'en finir une fois pour toutes avec Sampaoli. Sortir Aguero de l'équipe nationale pour le remplacer par Icardi a été une folie. Sampaoli ne connait rien de plus que Bauza (l'ancien sélectionneur). Si vous lui envoyez un ballon, il vous le renvoie de la main. Voilà, voilà. Les oreilles de certains n'ont pas fini de siffler.

Dernières nouvelles