Législatives, le nouveau visage de l'Assemblée nationale au lendemain du second tour

Les femmes représentent désormais 38,65% des élus du Palais-Bourbon

France/Législatives : majorité absolue pour LREM-Modem avec 325 sièges à dimanche minuit

Le parti présidentiel la République en marche (REM) et sa formation alliée du MoDem ont obtenu dimanche une confortable majorité absolue à l'Assemblée: 350 des 577 sièges.

La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon aura 17 députés (4,86% des suffrages au second tour) et le Parti communiste français (PCF) 10 (1,20%).

Les Républicains avec l'UDI et des candidats divers droite sont crédités pour le moment d'environ 125 sièges, dont une centaine pour LR.

Beaucoup de nouveaux venus, plus de femmes, des députés plus jeunes, voici le visage de la nouvelle Assemblée nationale au lendemain du second tour des élections législatives de ce dimanche 18 juin 2017.

Vainqueur dans le nord de la France d'un duel contre une candidate pro-Macron, l'élu d'extrême droite Ludovic Pajot, 23 ans, sera le benjamin de l'Assemblée nationale.

A l'inverse, les partis traditionnels de gauche et de droite qui alternaient au pouvoir en France depuis des décennies ont subi un camouflet: le parti socialiste, laminé, n'obtient que 29 élus contre 284 dans l'Assemblée sortante. Parmi eux, la présidente du FN, Marine Le Pen l'emporte dans le département du Nord. C'est le cas de tous les députés de La France insoumise, de 91 % des députés REM, 40 % des députés LR et 6 % des députés socialistes. S'il triple le nombre de ses députés, il échoue à constituer un groupe parlementaire, ce que laissait déjà entrevoir ses scores du premier tour. Quatre anciens ministres du gouvernement Cazeneuve, élus députés en 2012 mais qui avaient quitté le palais Bourbon, ont par ailleurs été élus, sur les 13 qui se présentaient.

Le record du nombre de femmes à l'Assemblée - 155 en 2012 - est battu avec 223 élues.

Les femmes représentent désormais 38,65% des élus du Palais-Bourbon, avec un pic de 46,45% d'élues au sein de La République en marche et de 46,34% chez son allié du MoDem. Le vice-président du FN, Louis Alliot, est également élu. Comme de tradition après un scrutin législatif, son Premier ministre Edouard Philippe devrait remettre lundi ou mardi la démission de son gouvernement et en former immédiatement un nouveau, qui ne devrait pas comporter de grands changements.

Dernières nouvelles