La Porsche n° 2 passe en tête !

L'équipe Toyota en 2016

L'équipe Toyota en 2016

Troisième victoire consécutive pour la firme allemande, au terme d'une course marquée par une hécatombe en LMP1.

On s'attendait à un spectacle de haut niveau, la catégorie des LM GTE Pro n'a pas déçu.

Cruel, que tu es cruel Le Mans avec Toyota.

Profitant d'une piste quasiment dégagée suite à un drapeau rouge, Kamui Kobayashi a décroché la pole avec un temps époustouflant de 3 minutes 14 secondes et 791/1000e, soit deux secondes de mieux que la précédente marque établie par Porsche en 2015.

Au moment du départ, donné samedi à 15H00 locales par le patron de la Formule 1, l'Américain Chase Carey, la température ressentie sur la piste devrait avoisiner les 35 degrés.

Les chances de victoire de cette voiture semblaient pourtant très compromises samedi en début de soirée.

Il n'y a pas eu d'effusion de joie dans le stand Porsche. Gravement endommagée, l'auto a tenté de rejoindre les stands mais s'est arrêtée à quelques centaines de mètres du but.

La Porsche numéro 1 voit alors un boulevard s'ouvrir devant elle. Progressivement, le trio qu'il constitue avec Bamber et Bernhard remonte au classement, jusqu'au dernier dépassement, une heure avant l'arrivée, pour prendre la tête de la course. La voiture filait tranquillement vers la victoire... mais a abandonné ce dimanche matin à 11h20. C'était entre 11h40 et 13h53, avant que la 919 hybride, beaucoup plus rapide, ne finisse par gober le prototype de l'inattendu Jackie Chan DC Racing entre les mains du jeune Thomas Laurent. Elle n'a pas quitté la tête jusqu'au bout.

La Porsche #1 de Jani/Loterrer/Tandy impose son rythme dès la 9e heure de course. En catégorie LMP2, trois Oreca composent le podium.

Au crépuscule, Porsche est en tête et deux LMP2 complètent le podium. Elle finit l'épreuve à la deuxième place au général, juste devant l'Oreca 07 - Gibson #13 de Piquet/Heinemeier Hansson/Beche. Aston Martin, Corvette, Ferrari, Ford et Porsche, ont livré une course à couteaux tirés.

La nouvelle faillite de l'équipe nippone a braqué a contrario les projecteurs sur ses propres Oreca, alignées en nombre cette année en LMP2 face aux Ligier, Dallara et autres Alpine. À noter qu'en GTE Am, la dernière catégorie, Ferrari s'est offert un triplé. Suivez les 24h du Mans 2017 en direct streaming sur France Télévision, chaîne TV et site web, pour les moments forts de la course.

Dernières nouvelles