Sylvie Goulard, la ministre des Armées, annonce sa démission du gouvernement

Sylvie Goulard ministre française des Armées

Sylvie Goulard ministre française des Armées

Sylvie Goulard démissionne à la surprise générale.

"C'est pourquoi j'ai demandé au président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du gouvernement", ajoute-t-elle, alors que la composition du nouveau gouvernement doit être connue avant mercredi soir.

Elle explique cette décision par les affaires qui visent le MoDem. La ministre de la Défense Sylvie Goulard a demandé au chef de l'Etat de ne pas figurer dans la liste des ministres du prochain gouvernement selon plsuieurs agences de presse dont l'AFP. L'honneur de nos armées, celui des hommes et des femmes qui y servent, parfois au péril de leur vie, ne sauraient être mêlés à des polémiques auxquelles ils n'ont aucune part."Contacté par le Monde, le ministre de la Justice François Bayrou évoque des raisons "strictement personnelles" qui ne remettent pas en question la participation du MoDem au gouvernement". Pour l'heure, la seule certitude, confirmée par l'Elysée, est la démission du ministre Richard Ferrand, visé par une enquête préliminaire dans une tractation immobilière remontant à 2011.

Cette dernière avait été élue au Parlement européen sous la bannière du MoDem en 2009 et réélue sous l'étiquette UDI-MoDem en 2014.

Sylvie Goulard, dont le nom est cité dans l'enquête sur les assistants parlementaires du MoDem, a annoncé ce mardi matin qu'elle quitte le gouvernement.

Dernières nouvelles