Tournée: le XV de France dans la cage aux requins

Tournée: le XV de France dans la cage aux requins

FFR : Le président est arrivé à Durban

Le banc de touche manquerait-il à Bernard Laporte? Le président de la FFR, Bernard Laporte, avait décidé dans la foulée de venir en Afrique du Sud pour s'entretenir avec les internationaux qui avaient été balayés à Pretoria (37-14).

Exceptés les deux succès acquis en Argentine l'an passé (27-0) et en 2012 (49-10), les Bleus n'ont plus remporté de test-match en terre australe depuis juin 2009, face à la Nouvelle-Zélande (27-22). Comment ne pas repenser à cette phrase de Guy Novès, interrogé avant le deuxième test-match des Bleus en Afrique du Sud sur l'interview dans L'Equipe de Bernard Laporte, qui avait notamment dénoncé des "choses inadmissibles" et juré qu'il allait "dire quelques mots aux joueurs" suite à la première défaite des Tricolores (37-14)?

Le nouveau président de la FFR a bien parlé aux joueurs, avant le deuxième test, encore perdu dans les grandes largeurs (37-15), puis après. C'est presque ce qu'il laisse entendre. Mais l'ambiance autour de l'équipe n'était pas des meilleures. Lequel est globalement passé à côté de son match malgré son essai. J'estime que nous aussi, on a monté notre niveau de jeu. "Mais j'estime que nous aussi, on l'a monté d'un cran". Mais qui, selon lui, est loin d'être insurmontable: "On a ce sentiment qu'ils sont un peu au dessus. Mais ce n'est pas un écart inatteignable". "Si on met la même intensité, la même agressivité samedi prochain, je pense sincèrement qu'on peut faire un truc". Les hommes de Guy Novès n'auront pas le droit au faux pas lors du dernier match de la tournée face à ces mêmes Springboks samedi prochain.

Dernières nouvelles