L'abstention et LREM remportent les législatives — France

Résultats législatives: une majorité moins large que prévue pour La République en marche

En direct - le taux de participation est de 17,75%

Mais en battant une nouvelle fois un record d'abstention (57 % contre 51,3 % au premier tour), les électeurs ont refusé de laisser "carte blanche " au nouveau président, relève la presse d'hier.

Au premier tour, le mouvement créé par Emmanuel Macron il y a tout juste un an avait rassemblé 32,3% des suffrages exprimés, balayant les partis traditionnels de droite et de gauche qui structurent la vie politique française depuis des décennies.

Un parti a remporté la majorité absolue (fixée à 289 sièges).

La coalition de droite autour des Républicains et de l'UDI limite les dégâts, avec 133 sièges, de même que le Parti socialiste et ses alliés de gauche, avec 45 sièges au total, toujours selon cette estimation.

La France insoumise tire son épingle du jeu, avec 19 députés selon les projections, tandis que les communistes obtiendraient 11 sièges. A l'Assemblée, les 30 élus PS pourront éventuellement former un groupe avec les 3 radicaux de gauche, 12 divers gauche, et un élu écologiste.

Le Front national, lui, enverrait 8 députés à l'Assemblée nationale. Les formations régionalistes obtiennent 5 sièges. C'est LREM qui compte le plus de députées (47 %) et l'UDI le moins (17 %). Côté professions, le nombre de retraités élus a fortement diminué (41 contre 106 dans la précédente législature).

Les nouveaux parlementaires commenceront à arriver dès cette semaine au Palais-Bourbon. A titre de comparaison, leurs collègues de de la France insoumise sont en moyenne les plus jeunes, 43 ans et 4 mois, devant le FN (48 ans et 8 mois) et Les Républicains (52 ans contre 55 ans en 2012). Seuls 142 députés retrouveront leur siège. "La déroute du Parti socialiste, sans appel", estime le secrétaire du parti, Jean-Christophe Cambadélis qui a annoncé sa démission après l'annonce des résultats.

Dernières nouvelles