Popularité en légère baisse pour Macron et Philippe — Sondage

Cote de popularité : Emmanuel Macron et Edouard Philippe en baisse

Popularité. Macron et Philippe en léger recul

Selon un baromètre réalisé pour La Tribune et Orange, leur classement dans la cote d'influence des personnalités accuse lui aussi une légère baisse.

En recul de trois points sur un mois, Emmanuel Macron obtient 59% de "bonnes opinions" (14% de "très bonne" et 45% de "plutôt bonne") et 39% de "mauvaises opinions" (14% de "très mauvaise" et 25% de "plutôt mauvaise"). La baisse de popularité du couple exécutif dans les premiers mois d'exercice du pouvoir est un phénomène connu et habituel, rappelle l'institut BVA. "Il intervient de manière relativement précoce pour Emmanuel Macron mais demeure pour le moment contenu". A 5%, le nombre de personnes qui ne se prononcent pas sont légèrement plus nombreuses que pour le chef de l'Etat.

Dans le sillage d'Emmanuel Macron, le Premier ministre Edouard Philippe lâche également du terrain (57%, -2 points), malgré des scores en hausse chez les catégories de la population s'estimant politiquement proche du PS ou de la droite. 8 % des sondés ont de lui une "très bonne" opinion, 49 % une opinion "plutôt bonne", contre 38 % de mauvaises opinions (13 % "très mauvaise", 25 % "plutôt mauvaise"). 55 % des personnes interrogées, contre 58 % il y a un mois, souhaitent qu'il ait "davantage d'influence", loin devant Alain Juppé (37 %, -2) et Bruno Le Maire (36 %, +1).

Le plus fort recul est celui de François Bayrou, dont le parti, le MoDem, fait l'objet d'une enquête sur l'emploi de ses assistants parlementaires européens: il chute de 12 points à 20 %, selon ce sondage réalisé avant l'annonce mercredi de son départ du gouvernement.

Enquête réalisée auprès de 1.187 personnes entre les 19 et 20 juin, soit au lendemain du second tour des élections législatives. Seule une autre personnalité de gauche, hors gouvernement, est présente dans le top 10: Bernard Cazeneuve (30 %, en recul de 1 point).

Dernières nouvelles