Richard Ferrand quitte le gouvernement pour l'Assemblée nationale — France

Législatives 2017 : la Macroland battra-t'elle tous les records d'abstention ?

France: Macron a demandé à Ferrand de quitter le gouvernement

En politique, on sacrifie volontiers ses amis et on se soumet facilement à ses alliés. Les élections législatives étant passées, le gouvernement mené par Édouard Philippe a franchi l'étape numéro deux de son quinquennat.

Quels sont les contours de cette nouvelle version du gouvernement?

C'est d'ici ce soir, 18h, que doit être annoncé le nouveau gouvernement.

Mis en examen, Ferrand demandera la levée de. L'entourage du président de la République, cité par L'Obs, confiait qu'il "voulait que Richard Ferrand prenne la tête du groupe car c'est un homme de confiance et d'efficacié". Poser la question revient, en clair, à laisser entendre que l'immunité en question pourrait entraver l'enquête préliminaire en cours, et que l'éphémère ministre de la Cohésion des territoires pourrait échapper à la justice en cas de poursuites judiciaires.

En outre, si le député du Finistère a été confortablement réélu ce dimanche avec 56,63% des voix, l'élu de 54 ans reste déstabilisé depuis plusieurs semaines par des révélations sur un montage financier remontant à l'époque où il dirigeait Les Mutuelles de Bretagne. Son nom est cité parmi les potentielles successeurs à Sylvie Goulard, avec celui de Jean-Pierre Raffarin (qui a rencontré Emmanuel Macron ce mardi). A commencer par son président-fondateur, le Garde des sceaux François Bayrou, même si le Premier ministre a assuré mardi qu'il avait "vocation" à rester au gouvernement.

Si le gouvernement a été purgé des cas problématiques, ce ne sera pas le cas de l'Assemblée. François Bayrou comme Marielle de Sarnez sont susceptibles de devoir rendre des comptes après l'ouverture d'une enquête pour "abus de confiance et recel" le 9 juin par le parquet de Paris. Elle devra déterminer si le MoDem a employé des collaborateurs aux frais du Parlement européen où ils auraient occupé des emplois fictifs d'attachés parlementaires. En effet, il a seulement été entendu dans le cadre de l'enquête préliminaire.

Le maintien de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes sortante, est en revanche très incertain. "Tout est ouvert pour moi. Ce sont deux engagements passionnant", déclare-t-elle. Il n'y a "aucun" problème, selon le Premier ministre. "J'ai pris la décision de ne pas faire partie du prochain gouvernement".

En effet, selon Le Monde, quelques secrétaires d'État devraient faire leur apparition pour compléter des ministères plus importants.

A la demande du chef de l'Etat Emmanuel Macron, Richard Ferrand a accepté de quitter le gouvernement pour briguer le poste-clé de la présidence du groupe de la majorité présidentielle. Il n'est donc pas "pas impossible" que de nouveaux membres venus de la droite et des Républicains fassent leur entrée.

Dernières nouvelles