François Bayrou et De Sarnez quittent le gouvernement

Une large majorité pour un départ de François Bayrou du gouvernement

Le ministre français de la Justice François Bayrou à Pau dans le sud-ouest de la France le 18 juin 2017IROZ GAIZKA

En effet, mardi, Sylvie Goulard a annoncé son départ du gouvernement pour " être en mesure de démontrer librement " sa bonne foi dans l'affaire des assistants parlementaires des eurodéputés MoDem.

Nathalie Loiseau: La directrice de l'ENA succède à Marielle de Sarnez en tant que Secrétaire d'État chargée des Affaires européennes.

"Après l'ouverture d'une enquête préliminaire visant le Mouvement Démocrate (MoDem), qu'il préside, François Bayrou a mis en avant, devant la presse réunie au siège parisien du parti, sa volonté de ne pas " exposer " le chef de l'Etat et le gouvernement à " une campagne mensongère ".

Cinq nouveaux ministres ont fait leur entrée dans le gouvernement Philippe 2. Cette dernière démissionne donc du gouvernement, mais pour prendre la tête du groupe MoDem à l'Assemblée nationale.

Les trois ministres sont concernés par une enquête préliminaire concernant le financement, par le Parlement européen, d'assistants parlementaires qui auraient sur une partie de leur temps travaillé pour le parti du Modem, et non sur les questions européennes.

L'ex-garde des Sceaux François Bayrou a jugé mercredi 21 juin qu'Emmanuel Macron était "à la hauteur de la fonction" présidentielle et assuré qu'il serait à ses côtés "pour l'aider et le soutenir" dans sa tâche.

Outre François Bayrou et Sylvie Goulard, le gouvernement d'Edouard Philippe formé le mois dernier comptait une autre membre du Modem, Marielle de Sarnez.

Pour beaucoup de ses collègues, la position était devenue intenable pour François Bayrou et la démission était la seule issue possible.

La démission du ministre de la Justice et président du MoDem a été confirmée par les services du premier ministre Édouard Philippe qui, indique-t-on dans son entourage, en a " pris acte ". "J'ai le sentiment que ce qui devait être au départ un simple remaniement technique, classique au lendemain des législatives se transforme en véritable Bérézina pour ce gouvernement et pour Emmanuel Macron lui-même", a réagi Florian Philippot sur franceinfo.

Collaborateur de la première heure d'Emmanuel Macron et membre de la bande de jeunes technos qui l'ont accompagné dans son ascension, Julien Demormandie est nommé secrétaire d'Etat auprès du nouveau ministre de la Cohésion des Territoires, le radical de gauche Jacques Mézard. "Ce sera un remaniement plus important qu'annoncé", ajoute-t-elle, mais "l'ossature du gouvernement va rester la même".

La haut-fonctionnaire Florence Parly a été nommée mercredi ministre des Armées en remplacement de Sylvie Goulard, a annoncé le secrétaire général de l'Elysée.

Quid du ministre de la Justice, François Bayrou, président du MoDem? Une position somme toute cohérente, notamment au regard des échéances qui attendaient le désormais ex-ministre de la Justice, à savoir la présentation devant l'Assemblée nationale du projet de loi de moralisation de la vie publique.

Dernières nouvelles