Sylvie Goulard va quitter le gouvernement — Remaniement

France La ministre des Armées Sylvie Goulard annonce sa démission

Sylvie Goulard va quitter le gouvernement — Remaniement

C'est pourquoi il n'a pas l'intention de démissionner, malgré cette affaire d'emploi présumé d'assistants d'eurodéputés au bénéfice du MoDem.

Contacté par l'AFP, le ministre de la Justice a dit "respecter" la "décision personnelle" de Sylvie Goulard, se refusant à tout autre commentaire sur la démission de la ministre des Armées ou le sort des autres ministres MoDem, dont le sien.

Par médias interposés, lui et Sylvie Goulard se sont livrés à une grosse passe d'armes tout au long de la matinée.

La démission de Sylvie Goulard est intervenue au lendemain de celle du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand auquel Emmanuel Macron a demandé de quitter le gouvernement pour "briguer la présidence du groupe" La République en marche à l'Assemblée. Pour maintenir son aura médiatique de président du changement, se débarrer de ministres issus d'un parti sous les feux des journalistes et sous accusations d'emplois fictifs serait donc une stratégie avisée. Thierry Solère annonce la création du groupe "Les Républicains constructifs UDI indépendants"Les 5 infos des législatives aujourd'hui: Bayrou et De Sarnez quittent le gouvernement, un remaniement attendu, scission au sein du groupe LR".

"Le président de la République a entrepris de restaurer la confiance dans l'action publique, de réformer la France et de relancer l'Europe", écrit l'ancienne eurodéputée dans un communiqué transmis par son cabinet. "Cette entreprise de redressement doit l'emporter sur toute considération personnelle", appuyait-elle encore, mettant ainsi la pression sur François Bayrou.

Une semaine après l'ouverture de cette seconde enquête préliminaire, Francetvinfo déclarait avoir eu accès aux bulletins de salaire de plusieurs collaborateurs qui auraient été payés par le Parlement européen, Recrutés par le MoDem puis détachés auprès d'un député européen, leurs salaires auraient été pris en charge jusqu'à hauteur de 80% par le Parlement européen.

Marielle de Sarnez laisse clairement entendre qu'une démission est possible. Sylvie Goulard, a-t-on précisé de même source, avait "échangé (.) ces derniers jours" à ce sujet avec Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Le doute subsiste autour des deux autres représentants du MoDem: François Bayrou et Marielle de Sarnez.

Invité de BFMTV mardi 20 juin, le Premier ministre Édouard Philippe a apporté son soutien au ministre de la Justice.

Demain, se tiendra " vraisemblablement " un Conseil des ministres, selon l'Élysée, avec à l'ordre du jour la loi antiterroriste qui doit prendre le relais de l'état d'urgence. "On verra si cela tient avec son ou sa successeur (e)". Et de rajouter: "C'est une européenne".

Dernières nouvelles