Paris se met en Seine à l'occasion des journées olympiques

JO-2024 Paris se met en Seine à l'occasion des journées olympiques

Le coprésident de la candidature de Paris-2024 Tony Estanguet lors des Mondiaux de surf de Biarritz le 21 mai 2017FRANCK FIFE

La maire de Paris, accompagnée du champion Tony Estanguet, a pris le départ d'une course de kayak sur la Seine, vendredi 23 juin.

À l'occasion de la Journée mondiale de l'olympisme vendredi, Paris a sorti le grand jeu et tente une démonstration de force de l'engouement populaire derrière sa candidature à l'organisation des Jeux olympiques en 2024. Le Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) et le Comité de candidature de Paris 2024 aménagent une dizaine de zones culturelles et sportives autour des lieux touristiques, et dans lesquelles les visiteurs peuvent s'initier gratuitement à différentes pratiques sportives et assister à des démonstrations.

Les pelouses de l'esplanade des Invalides, qui accueillera les épreuves de tir à l'arc en 2024 en cas de succès parisien, sont transformées en terrains de volley-ball, de foot ou encore de badminton. La ville met à disposition sur son site plus de renseignements. L'objectif de l'installation de cet équipement flottant posé sur l'eau entre les ponts Alexandre III et des Tuileries est clair: "Envoyer des images fortes qui résument l'opération aux 300 médias accrédités au cours de ces deux jours, 23 et 24 juin 2017". Après la "plus belle avenue du monde", c'est la Seine qui est mise en avant, avec différents sites disposés tout du long, sur une superficie de 250.000 m².

Teddy Riner, double champion olympique et nonuple champion du monde chez les lourds en judo, le basketteur Nicolas Batum, ou la boxeuse Sarah Ouhramoune officient en tant que formateurs le temps d'un week-end.

Un plongeoir de 12 m et de 17 m sera installé sur le pont Alexandre III. De quoi convaincre définitivement le CIO?

En l'absence d'un film officiel des Jeux de Paris 1924 réalisé à l'époque, le service de l'Iconothèque de l'INSEP a entrepris dès 2004, la production d'un documentaire permettant de revivre l'événement olympique parisien dans toutes ses dimensions.

Dernières nouvelles