Quatre ministres quittent le gouvernement — France

Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler annonce la composition du nouveau gouvernement

Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler annonce la composition du nouveau gouvernement David CANTINIAUX AFPTV AFP

"C'est une crise majeure", a insisté le président d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Mais des attaques plus dures sont venues de la part de l'opposition à la majorité gouvernementale. Par contre, ils vont basculer à l'Assemblée nationale, avec l'immunité parlementaire, sans aucun problème? Il estime que son apport a été décisif pour sa victoire présidentielle, à un moment où M. Macron connaissait un passage à vide.

Le ministre sortant de la Cohésion des territoires, fragilisé par une enquête judiciaire, a accepté lundi la proposition d'Emmanuel Macron de briguer la présidence du groupe La République en Marche (LREM) à l'Assemblée. Le départ de Sylvie Goulard, suivie de Marielle de Sarnez, a beaucoup pesé dans la balance. Interrogé sur les soupçons d'emplois fictifs au Modem et les informations du journal Le Monde comme quoi son parti avait utilisé les fonds européens comme "financement d'urgence" en 2009, le président du parti n'a pas démenti. "Ne mettez pas deux personnages entachés par des affaires comme présidents de groupe à l'Assemblée nationale. Toute la politique française en subirait les conséquences".

LIBREVILLE, le 21 juin (Infosplusgabon) - A peine nommé au gouvernement par Emmanuel Macron, François Bayrou rattrapé par les affaires a dû démissionner ce mercredi laissant vacant le portefeuille de Garde des sceaux. "Mais ce soir le remaniement portera aussi sur des noms nouveaux qui viendront d'horizons différents", a souligné le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner ce matin sur Europe 1. Une " confiance " que les deux autres ministres MoDem du gouvernement semblent avoir largement entamée, aux yeux de l'opinion, au point de devoir quitter le navire gouvernemental, un mois seulement après leur nomination.

Business France, une agence publique alors dirigée par l'actuel ministre du Travail, Muriel Pénicaud, est accusé d'avoir organisé ce déplacement via Havas, sans appel d'offre.

L'institut Odoxa a interrogé un millier de personnes ce mercredi après l'annonce du nouveau gouvernement et ce jeudi pour un nouveau sondage livré au Figaro et à Franceinfo. La composition du nouveau gouvernement sera rendue publique ce mercredi avant 18h. "Je ne vais pas être langue de bois, ça simplifie la situation", a-t-il ajouté. "Il a pris cette décision car je pense qu'il a pris conscience des contradictions auxquelles il s'exposait, de la difficulté de défendre un texte auquel il tient énormément et je pense qu'il a mis devant des considérations éthiques devant ses propres intérêts personnels, donc c'est à saluer, c'est à son honneur ".

Parmi les onze nouvelles personnalités à faire leur entrée au gouvernement, six sont des femmes: quatre ont été nommées ministres, et deux se sont vu attribuer des postes de secrétaires d'Etat. Sylvie Goulard, Marielle de Sarnez et François Bayrou ne sont donc plus ministres.

Après le départ des trois ministres issus du MoDem, se pose la question de la participation du parti centriste dans le prochain gouvernement.

Dernières nouvelles