Coquard évincé par Direct Energie — Tour de France

Championnats de France Coquard sous pression joue sa place pour le Tour

Voir les

"Je n'ai rien fait de mal", s'est justifié Bryan Coquard qui s'est dit "très déçu" après sa non-sélection, lundi, dans l'équipe Direct Energie qui participera à partir de samedi au Tour de France. C'est forcément une lourde perte, lorsqu'on se souvient des états de service très récents de l'ancien pistard sur la Grande boucle: sept fois dans les 10 premiers en 2014 (troisième du classement par points, il avait porté le maillot vert), troisième d'étape l'an dernier puis deuxième à la photo-finish face à Marcel Kittel. Mais notre conversation reste de l'ordre du privé", a précisé Coquard qui a ajouté en vouloir au manager vendéen: "Je n'ai pas l'impression d'avoir commis une erreur depuis le début de la saison.

"Quand je lui ai appris que je ne resterai pas, les choses ont commencé à changer". Il s'est senti blessé. "J'avais une date butoir". A 38 ans, il a prévu de mettre un terme à sa carrière à l'issue du Tour.

Equipe continentale professionnelle, Direct Energie a reçu l'une des quatre invitations délivrées par l'organisation du Tour.

Au début du mois, Bernaudeau prévenait pour L'Equipe: "S'il nous donne des garanties, il ira".

L'équipe Wanty-Groupe Gobert qui va découvrir le Tour de France cette année va aligner neuf néophytes puisque aucun de ses coureurs n'a couru par le passé le Tour. Ce qui n'est pas arrivé. "On croit encore en lui, mais il est perturbé et ça se voit". "Je pars du principe que je ne vais pas être au départ du Tour". Comme un aveu d'impuissance déjà prémonitoire.

Dernières nouvelles