Daniel Ricciardo remporte le GP d'Azerbaïdjan

Pendant un drapeau rouge, ils ont pu avoir des réparations.

Le week-end de Daniel Ricciardo n'avait pas débuté de la meilleure des manières puisqu'il était sorti de piste dans la Q3. Stroll, 18 ans, se consolera avec le premier podium de sa jeune carrière. Deux semaines après sa neuvième place au Canada, il frappe encore plus fort. "Il n'a pas le droit de faire ça, c'est dangereux pour la voiture qui le suit", a expliqué Vettel. "Je n'ai pas besoin d'en dire davantage", a lâché Lewis Hamilton. Après le Grand Prix, le triple champion du monde n'a pas mâché ses mots. "Il vient juste de me rentrer dedans", a regretté le Britannique pendant la course. Ce dernier écope d'une pénalité de dix secondes. Ils sont remontés dans le classement et Sebastian Vettel a finalement pris la quatrième place, devant Lewis Hamilton. Ce derniere mène le championnat des pilotes par 12 points devant Hamilton.

Ce huitième rendez-vous de la saison est sans contestation celui qui a vécu le plus de rebondissements. Dès le départ, Kimi Räikkönen (Ferrari) s'est accroché avec Valtteri Bottas (Mercedes), placé juste devant lui.

Derrière on pointe la Red Bull Renault de Max Verstappen, cinquième en 1.41.879, à 1.286 devant devant les Force India de Sergio Pérez et Esteban Ocon, en 1.42.111 et 1.42.186. "Bien sûr, je me suis énervé, mais laisser tomber n'est pas une option - tu ne sais jamais durant une course ce qu'il peut encore se passer, par exemple, avec l'arrivée de la voiture de sécurité ou autre chose", a ainsi confié Sebastian Vettel dans des propos relayés par Nextgen.

Dernières nouvelles