Theresa May signe un accord de gouvernement avec le DUP nord-irlandais

Theresa May signe un accord de gouvernement avec le DUP nord-irlandais

Theresa May signe un accord de gouvernement avec le DUP nord-irlandais

La Première ministre britannique est parvenue à une entente avec ce parti aux nombreuses positions réactionnaires. Après deux semaines d'âpres négociations, la Première ministre britannique Theresa May et la présidente du Parti démocratique unioniste (DUP) d'Irlande du Nord, Arlene Foster, ont conclu un accord d'alliance parlementaire. Un porte-parole a annoncé ce lundi qu'"un accord a été signé" avec le Democratic Union Party, formation ultra-conservatrice nord-irlandaise. "Je pense que cet accord apportera la possibilité de conclure un accord à Stormont (siège du Parlement nord-irlandais) parce qu'il aurait une influence positive sur les relations en Irlande du Nord", a expliqué Arlene Foster avant la signature formelle. Cet argent va "stimuler l'économie et l'investissement dans de nouvelles infrastructures ainsi que dans l'avenir de nos secteurs de la santé et de l'éducation", a déclaré Arlene Foster, la leader du DUP, devant le 10, Downing Street, peu après la signature de l'accord avec Theresa May.

Theresa May devait trouver rapidement un accord afin de pouvoir remettre sa majorité et son gouvernement en ordre de marche. Elle a essuyé un revers cinglant aux élections du 8 juin, qu'elle avait convoquées par anticipation dans l'espoir de conforter sa majorité à la chambre des Communes, la chambre basse du Parlement. Le DUP dispose quant à lui de 10 sièges. Les deux femmes, souriantes et échangeant des plaisanteries, ont procédé à la signature de cet accord dont les détails n'ont pas été précisés dans l'immédiat. D'autres élus ou ex-élus du DUP, adeptes de courants créationnistes comme la Caleb Foundation, se sont prononcés en faveur de la peine de mort, de l'internement des catholiques et ont mis en doute le changement climatique. "Cet accord est valable pour toute la durée de la législature" et "permettra un gouvernement stable", a-t-elle ajouté.

Dernières nouvelles