600 tours auraient le même revêtement que la tour Grenfell

Quelque 600 tours en Angleterre auraient le même revêtement que la tour Grenfell

Les inspections effectuées depuis l'incendie ont confirmé la présence de ce revêtement dans trois immeubles.@ Daniel LEAL-OLIVAS AFP

La cheffe du gouvernement a présenté ses "excuses" pour la façon dont les autorités sont initialement venues en aide aux victimes de l'incendie de la tour Grenfell.

Le chef du conseil de quartier de Kensington-Chelsea, à Londres, où l'incendie de cet immeuble de logements sociaux a fait au moins 79 morts le 17 juin, a présenté sa démission.

L'ambassade et le consulat du Maroc à Londres ont organisé mardi un Iftar de solidarité avec les rescapés et les membres des familles des victimes de l'incendie de la tour Grenfell.

"Je sais que de nombreux résidents d'immeubles élevés sont inquiets à la suite de ce qui s'est passé à Grenfell, a indiqué la Première ministre".

"Je veux être absolument claire: le soutien apporté aux familles sur le terrain pendant les premières heures n'a pas été à la hauteur". Il aurait même dégagé des gaz toxiques qui pourraient avoir empoisonné certaines victimes.

D'abord appelés pour un réfrigérateur qui avait pris feu, les pompiers ont dans un premier temps cru que leur intervention était terminée, avant d'être surpris par la combustion soudaine et ultra-rapide du revêtement extérieur, dans des conditions que l'enquête en cours devra éclaircir. "Il y a eu défaillance de l'État, au niveau local et au niveau national, dans sa mission d'aider les personnes alors qu'elles en avaient le plus besoin", a-t-elle admis mercredi devant le Parlement. Nicholas Holgate dit avoir été acculé au départ par le gouvernement.

"Il est évident que personne ne continuera à vivre dans des bâtiments dangereux, les habitants seront relogés s'il le faut et il sera demandé aux propriétaires de fournir de nouveaux logements là où c'est possible", a encore ajouté le porte-parole de la Première ministre Theresa May. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Dernières nouvelles