Coupe des Confédérations: Bons débuts de la Russie

Une joie éphémère. Quelques instants plus tard, l'arbitre argentin Néstor Pitana décide d'annuler le but pour un hors jeu au début de l'action. Mexique, 0; 3. Portugal, 0; 4.

"Tout d'abord, aujourd'hui (dimanche) est un jour très triste et nous sommes tous avec le Portugal".

Grâce à un but de Ronaldo, le Portugal a battu la Russie (1-0) lors de la 2e journée du Groupe A de la Coupe des Confédérations. Je fais la sourde oreille face à ces sujets.

Logique, ce succès a entrouvert la porte des demi-finales aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, unique buteur d'une rencontre plutôt hâchée et sans rythme.

Puis Fyodor Smolov voyait ses efforts récompensés, à la réception d'un centre d'Alexander Samedov (69e) après une action qu'il avait lui-même initié depuis la ligne médiane.

"Deux heures avant le match, j'ai reçu un e-mail m'annonçant que mon pass de supporter était annulé, ce qui veut dire que j'étais interdit d'entrée au stade" de Saint-Pétersbourg, où se déroulait le match, a raconté à l'AFP M. Chpryguine. Et encore altruiste lorsqu'il préférait lancer Gelson Martins au lieu de frapper (63e). Par une belle tête (48e) puis une frappe enroulée à ras de terre (53e), Dmitry Poloz mettait deux fois le gardien néo-zélandais Stefan Marinovic à contribution.

Les Sud-Américains ont poussé en fin de match et été récompensés par une égalisation in extremis, d'une tête de Moreno sur corner (90e+1).

DébatLe Portugal remportera-t-il la Coupe des Confédérations?

Dernières nouvelles