Législatives : Fal Askan Wi de Talla Sylla saisit le Conseil Constitutionnel

Les promesses de Zidane pour convaincre Mbappé de signer au Real Madrid

Recours-Conseil Constitutionnel : Talla Sylla “rétabli” dans ses droits

Au surplus, l'invocation des dispositions de l'article LO.178 ne me paraît nullement insensée.

Il estime que la décision de rejet du symbole de la coalition " Fall Askan Wi " par la commission de récupération des dossiers de candidatures, en date du 19 juin 2017, est nulle et sans effet.

La Coalition prend à témoin les opinions publiques nationale et internationale ainsi que tous les observateurs sur cette forme d'injustice dirigée contre cette Coalition et sur le non-respect du principe d'égalité des candidats et rappelle pour finir qu'aucun parti politique, ni coalition de partis n'a contesté, à aucun moment des procédures, le symbole choisi par la Coalition FAL ASKAN WI.

Hier, les 7 sages ont rendu la décision en total désaccord avec Talla Sylla, constate " L'Observateur ", ils ne peuvent pas trancher. Le maire de Thiès a décidé en conséquence, de se référer à l'arrêté pris par le ministère chargé des élections et publié conformément à l'article Lo.179, le 9 juin 2017 et déclarant recevable leurs listes. En clair, ils maintiennent "le symbole initialement déposé", c'est-à- dire "la photo de la tête de liste avec la main droite levée en position de prestation de serment", à côté de son "fond de couleur blanche" et son bulletin de "couleur verte".

Dernières nouvelles