Le MoDem voulait "recaser un maximum de salariés"

François Bayrou n'est le plus ministre de la Justice du gouvernement d'Edouard Philippe

François Bayrou n'est le plus ministre de la Justice du gouvernement d'Edouard Philippe

Florence Parly, actuellement directrice générale SNCF Voyageurs, est nommée ministre des armées, et remplace Sylvie Goulard anciennement MoDem. Face à cela, François Bayrou a préféré se donner la chance de pouvoir se défendre sans être lié à l'institution gouvernementale: "Je n'accepte pas de vivre sans liberté de parole, d'être condamné au silence" avait-il déclaré lors d'une conférence de presse, mercredi 21 juin.

Signalons aussi que plusieurs représentants des Républicains et du MoDem font leur entrée dans le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, parmi lesquels Jean-Baptiste Lemoyne, premier parlementaire LR à avoir rallié Emmanuel Macron, qui est nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères. Il devait être dévoilé avant 18h00.

Sur les postes importants, Nicole Belloubet, ancienne élu locale PS et membre du Conseil Constitutionnel, qui récupère le portefeuille de François Bayrou à la Justice. Défenseur du projet de loi sur la moralisation de la vie publique, le désormais ex-ministre de la Justice est au centre des attentions dans l'enquête préliminaire qui vise son parti, concernant l'affaire des assistants parlementaires européens du MoDem. "J'ai pris la décision de ne pas faire partie du prochain gouvernement". D'après lui, il pourrait s'agir de Marielle de Sarnez.

Ces départs en cascade sont la conséquence de l'affaire des attachés parlementaires européens soupçonnés de cumuler cette fonction avec un emploi au sein du MoDem.

Dans la foulée, les trois ministres issus du MoDem - Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez - ont annoncé leur départ à tour de rôle. François Bayrou s'est posé en sacrifié, pour ne "pas exposer à des campagnes mensongères le gouvernement et le président de la République". "J'ajoute moral. le Modem n'a jamais eu d'emplois fictifs", se défend l'éphémère ministre de la Justice du gouvernement Philippe. "C'est pareil avec un agriculteur qui ne peut plus supporter le poids d'un salaire.il cherche un voisin qui a également besoin d'un mi-temps", ajoute le fils d'agriculteur. C'est le sens de la présence de la nomination de Geneviève Darrieussecq, député-maire MoDem de Mont-de-Marsan, non loin de Pau, le fief de François Bayrou.

Lundi, tout juste réélu député du Finistère, il annonce finalement qu'il quitte le gouvernement pour briguer la présidence du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, qui vient d'obtenir la majorité absolue aux législatives. Celui-ci était censé annoncer la nouvelle équipe gouvernementale, hier, alors que d'autres ministres ont démissionné.

Dernières nouvelles