Saint-Gobain, Auchan et la SNCF concernés — Cyberattaque mondiale

SAINT GOBAIN

Saint-Gobain confirme avoir été victime dune cyberattaque | Crédits

La société française Saint-Gobain a aussi été ciblée.

Selon Le Parisien, en France, Saint-Gobain, Auchan ou encore la SNCF sont concernés.

Ce mardi 27 juin, plusieurs banques, entreprises, institutions même réseaux informations gouvernementaux, dans les pays tels que l'Ukraine, la Russie, le Royaume-Uni, le Danemark, se sont déclarés affectés par une cyberattaques simultanées. "La Banque nationale d'Ukraine a signalé aux banques et aux autres agents du marché financier une attaque informatique externe menée aujourd'hui contre les sites des banques ukrainiennes et d'entreprises publiques et commerciales", selon ce communiqué.

Le laboratoire américain Merck, le géant publicitaire britannique WPP et l'industriel français Saint-Gobain comptent parmi les cibles. La banque Oschadbank a elle aussi rapidement informé ses utilisateurs et actionnairesd'"être contrainte de recourir à des services limités pour ses clients ". "Par mesure de sécurité, afin de protéger nos données, nous avons isolé nos systèmes informatiques", a indiqué une porte-parole du groupe de matériaux de construction.

Après avoir commencé à sévir en Ukraine et en Russie, touchant environ 80 entreprises, dont le géant pétrolier russe Rosneft, elle se serait ensuite étendue vers l'Europe occidentale, puis les Etats-Unis.

Plusieurs spécialistes de cybersécurité ont désigné le virus responsable comme "Petrwrap ", une version modifiée du "ransonware " (rançongiciel) Petya qui avait frappé en 2016 et qui exploite les faille du système Windows.

Les ordinateurs de Tchernobyl ont été touchés mardi par la cyberattaque se propageant mardi dans le monde entier, forçant les techniciens de la centrale nucléaire ukrainienne à mesurer la radioactivité avec des compteurs Geiger, a annoncé à l'AFP une porte-parole des autorités ukrainiennes.

"Le phénomène des ransomwares se démocratise". C'est un peu comme les épidémies de grippe en hiver.

Dernières nouvelles