Une femme au perchoir — Assemblée nationale

Pourquoi le président de l’Assemblée nationale n’est pas qu’un chef de

Le"Perchoir confère à celui qui l'occupe des avantages et prérogatives non négligeables.@ ERIC FEFERBERG AFP

Pour succéder à Claude Bartolone à ce poste stratégique, trois candidats: deux femmes et un homme. L'une d'entre-elles devrait prendre le Perchoir de l'Assemblée nationale.

Sur 301 votants, l'ex-écologiste François de Rugy a obtenu 153 voix contre 59 pour Sophie Errante, 54 pour Brigitte Bourguignon, autre candidate issue du PS, et 32 pour Philippe Folliot (venu de l'UDI), ont précisé des participants à la réunion à huis clos.

Pour cette séance inaugurale, les députés seront installés par ordre alphabétique.

"'Il n'y a pas eu de décision de dire 'ce poste est réservé à une femme", a assuré Christophe Castaner.

François de Rugy, député depuis 2007, met en avant son expérience, notamment comme coprésident des élus écologistes et vice-président de l'Assemblée. Il promet une Assemblée 'plus démocratique, plus efficace et plus moderne'. Il y a eu trois bulletins nuls.

Brigitte Bourguignon, 58 ans, et Sophie Errante, 46 ans, deux ex-socialistes réélues le 18 juin sous l'étiquette LREM, briguent le "perchoir", a-t-on appris de sources parlementaires.

Elle a longuement travaillé au centre d'action sociale de la ville, avant d'être fonctionnaire territoriale au conseil général du Pas-de-Calais, souligne LCP.

Cette ancienne socialiste a été secrétaire nationale au PS en charge du sport et a soutenu Manuel Valls lors de la primaire de la gauche. "Je quitte le Parti socialiste, ou le Parti socialiste me quitte", a-t-il déclaré à RTL.

"Mon nom a circulé, je n'étais pas demandeuse mais je pense que ma candidature a du sens, car je viens d'un département où quatre députés FN ont été élus (...) Je voudrais travailler sur la vulgarisation de nos travaux qui sont incompréhensibles pour nos concitoyens", ajoutait l'ancienne adjointe au maire de Boulogne-sur-Mer, Frédéric Cuvillier.

A LCP, elle a également expliqué qu'elle comptait "réhabiliter le travail des députés" pour lutter contre l'antiparlementarisme. 224 femmes sont devenues députées.

Brigitte Bourguignon en septembre 2015.

"Une femme présidente de l'Assemblée nationale, ce serait bien, non?" JACQUES DEMARTHON / AFP - Sophie Errante à l'Assemblée nationale, le 9 juillet 2014.

Ses deux concurrentes se sont déclarées vendredi, et Philippe Folliot mardi matin.

L'élu vient d'entamer son quatrième mandat et s'est revendiqué de la majorité présidentielle aux législatives, même s'il n'a pas été officiellement investi. D'aprèsL'Obs, il a été le premier député de l'opposition à rejoindre Emmanuel Macron, et il fait partie du comité politique d'En Marche depuis mars 2017.

Dernières nouvelles