Voile: la Nouvelle-Zélande remporte la 35e Coupe de l'America

Voile- Coupe de l'America- Franck Cammas n'exclut pas un renversement de situation mais croit davantage à une victoire néo-zélandaise

Franck Cammas n'exclut pas un renversement de situation mais croit davantage à une victoire néo-zélandaise

Le miracle espéré par les Américains n'a pas eu lieu et le verdict est donc tombé ce lundi dans les eaux turquoises de la splendide baie de Great Sound, située au large des Bermudes, où se déroulait la finale de la 35 Coupe de l'America opposant l'Emirates Team New Zealand à Oracle Team USA.

Résultat, le challenger néo-zélandais a remporté la première course de la journée avec 12 secondes d'avance et a relégué le tenant du titre américain à 30 secondes dans la manche suivante. Emmenés par le skipper Peter Burling, 26 ans, les Néo-Zélandais ont remporté la huitième manche, décisive.

Fort d'un avantage de quelques secondes, Emirates Team New Zealand n'a jamais été vraiment été inquiété et avait, à chaque fois, course gagnée, avant même la troisième bouée.

Le bateau néo-zélandais, battu il y a quatre ans par Oracle au terme d'un incroyable retournement de situation, peut offrir à son pays le plus ancien trophée sportif (1851) pour la troisième fois après 1995 et 2000.

Le skipper australien d'Oracle Team USA Jimmy Spithill est prêt à céder la barre du defender américain qui n'a plus le droit à l'erreur pour conserver la Coupe de l'America, a-t-il assuré dimanche.

L'affront de 2013 effacé. Il a surtout lavé l'affront de l'édition 2013 que les Kiwis ont outrageusement dominé dans la baie de San Francisco pour mener 8 à 1, avant de s'effondrer et de s'incliner finalement 9 à 8. Comme le veut la tradition, la Nouvelle-Zélande, ou plus précisément le Royal New Zealand Yacht Squadron, définira les règles et la date de la prochaine Coupe de l'America.

Dernières nouvelles