Wall Street ouvre à la hausse

Wall Street hésite à la mi-journée Google pèse sur le Nasdaq

Wall Street hésite à la mi-journée Google pèse sur le Nasdaq

Wall Street a terminé sans direction lundi, les valeurs financières profitant d'une intervention italienne rassurante pour les banques européennes tandis que la technologie a reculé: le Dow Jones a pris 0,07% et le Nasdaq a reculé de 0,29%. L'indice élargi S&P 500 reculait de 5,98 points, soit 0,25 %, à 2.433,09 points.

Les analystes de Charles Schwab remarquaient la bonne tenue des marchés mondiaux "malgré les incertitudes économiques et politiques qui persistent".

"Les acteurs de marchés sont impatients de savoir si la Fed relèvera ses taux à nouveau cette année, particulièrement après une série de commentaires la semaine dernière de responsables se montrant favorables ou plutôt favorables à un maintien d'une politique accommodante", a expliqué Christopher Low, de FTN, dans une note. De l'autre côté de l'Atlantique, le gouvernement italien va débourser jusqu'à 17 milliards d'euros pour sauver les activités saines et éponger les créances douteuses de deux banques régionales.

Cela semblait profiter au secteur financier qui prenait 0,64% selon l'indice regroupant ces valeurs au sein du S&P 500.

Wall Street a clôturé sans tendance, une fois de plus, avec un Dow Jones et un 'S&P' qui grappillent 0,05% en moyenne: le VIX (-1,2%) fait son grand retour sous les 10, à 9,90.

A l'inverse, Patrick O'Hare de Briefing a estimé que c'était "bon pour maintenir les taux bas".

En baisse à l'ouverture, le Dow Jones est retourné dans le vert à l'approche de la mi-séance, soutenu par la hausse des cours de pétrole.

Le marché obligataire baissait, le rendement des bons du Trésor à dix ans montant très légèrement à 2,183 % contre 2,137 % lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,733 % contre 2,686 % précédemment.

Les principales valeurs du secteur techologique au sein du Dow Jones montaient: Apple +0,57% à 147,12 dollars et Microsoft +0,27% à 71,40 dollars montaient.

La radio en ligne Pandora prenait 2,66% à 8,50 dollars après des informations de Recode indiquant que son PDG Tim Westergen prévoyait de démissionner.

General Motors (GM, +0,44% à 34,35 dollars) a conclu vendredi un accord avec 203 plaignants supplémentaires, qui réclamaient des indemnisations dans le cadre d'une affaire de commutateur d'allumage défectueux lié à 124 morts aux Etats-Unis.

Dernières nouvelles